Bruxelles : dépôt d'un préavis d'actions pour les administrations et les hôpitaux Iris

Le front commun syndical CGSP, CSC et SLFP du secteur des administrations locales et régionales (ALR) de Bruxelles a décidé, vendredi, de déposer un préavis d'actions syndicales.

© NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

11 sept. 2020 à 17:54Temps de lecture1 min
Par Belga

Le front commun syndical CGSP, CSC et SLFP du secteur des administrations locales et régionales (ALR) de Bruxelles a décidé, vendredi, de déposer un préavis d'actions syndicales et de grève à la suite d'une réunion du Comité C avec les autorités régionales jugée peu concluante. Les syndicats réclament la distribution du budget dégagé pour la revalorisation barémique du personnel des services communaux, des CPAS et des hôpitaux publics Iris.

Un rattrapage barémique

Depuis plus d'un an, les syndicats manifestent pour un rattrapage des niveaux barémiques afin que leurs salaires soient portés à la hauteur de leurs collègues wallons et flamands. Ils rappellent que 8 millions d'euros pour les hôpitaux Iris et 15 millions pour les pouvoirs locaux ont été annoncés dès fin décembre, avec en ligne de mire un budget total de 60 millions d'euros pour l'ensemble de la législature du gouvernement bruxellois. Des décisions doivent être prises au niveau de la répartition du budget.

"On pourrait avoir des avancées en séance plénière du gouvernement jeudi et si ça n'aboutit pas, le Cabinet du ministre Bernard Clerfayt propose d'organiser une réunion pour dégager des accords au moins sur certains points", rapporte Carine Rosteleur, secrétaire régionale CGSP ALR. "Comme il n'y a encore rien de concret, on a déposé notre préavis d'actions (...) Il y aura divers types d'actions et on a programmé 48 heures de grève en novembre. Le gouvernement aura peut-être déjà un comité d'accueil jeudi".

Articles recommandés pour vous