Belgique

Bruxelles : des dizaines de demandeurs d’asile se retrouvent à la rue, le manque de places d’accueil pointé du doigt

20 juil. 2022 à 19:53Temps de lecture1 min
Par Sophie Mergen

Au centre d’inscription des candidats à l’asile à Bruxelles, le Petit Château, la situation est de plus en plus tendue. Des dizaines, voire des centaines de demandeurs d’asile attendent depuis des jours une place d’accueil. Mais l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil) est débordée et des dizaines de personnes se retrouvent à la rue, parfois des familles avec enfants.

Sur place des demandeurs d’asile dorment à même le sol depuis plusieurs semaines, plus d’un mois pour certains. Ils sont à bout : "Je demande un endroit pour nous, rien d’autre. Parce qu’ici c’est très dur. La nuit il pleut, et on n’a pas d’endroit où aller", nous dit Abunazar, originaire d’Afghanistan.

"Je suis malade et j’attends une opération. J’attends ma procédure, mais je n’ai pas d’endroit où dormir. Cette vie n’est pas humaine", explique à son tour Maurizio, demandeur d’asile originaire de Colombie.

Comme Abunazar et Maurizio, une centaine de personnes dorment le long du petit Château.

Sur le même sujet

Des dizaines de demandeurs d'asile dorment dehors à Bruxelles : les ONG dénoncent

Regions

Asile et Migration : diminution des régularisations de 35% en 2021, Myria demande de la clarté

Belgique

Articles recommandés pour vous