Regions Bruxelles

Bruxelles: Un nouveau village de testing Covid au pied du Cinquantenaire

Le nouveau centre de test se trouve à Mérode, juste à l'entrée du parc du Cinquantenaire et ses célèbres arches

© B. Schmitz - RTBF

02 oct. 2020 à 09:08 - mise à jour 02 oct. 2020 à 11:24Temps de lecture2 min
Par Bruno Schmitz

La Région bruxelloise se donne un peu d’air en matière de capacité de testing des cas de Covid-19. Elle a inauguré ce matin un nouveau "village de test". Il se trouve juste à l’entrée du parc du Cinquantenaire, sur le territoire d’Etterbeek.
Quelque 1.200 tests pourront y être effectués chaque jour. Mais uniquement pour des personnes asymptomatiques et qui ont pris rendez-vous à l’avance.

La Région ne peut aller plus vite que le fédéral

La procédure est la même que dans n'importe quel centre de test. Les visiteurs s'inscrivent d'abord à un premier guichet, en donnant leurs infos personnelles, éventuellement le QR code qu'ils ont reçu des autorités pour se faire tester. "C'est mon cas", justifie cette jeune femme qui est l'une des première à se faire tester dans ce nouveau centre. "J'ai en fait reçu un coup de fil du tracing center pour me demander d'effectuer un test, donc j'ai pris rendez-vous, et voilà". 

Ensuite, direction un local préfabriqué où on vous met la fameuse petite tige dans le nez pour faire le prélèvement. Une petite grimace de douleur plus tard. "Ca pique un peu, c'est vrai, mais c'est largement supportable".  Et c'est déjà fini. Si tout va bien, le résultat d'analyse sera communiqué dans les 48h. 

Le nouveau site de testing compte quatre lignes de test et pourra bientôt effectuer jusqu'à 1200 tests chaque jour.
Le nouveau site de testing compte quatre lignes de test et pourra bientôt effectuer jusqu'à 1200 tests chaque jour. © B. Schmitz - RTBF

Une procédure rapide. "J’avais rendez-vous à 10h. C’était un peu lent à l’accueil, mais pour le reste, ça a très bien été. Un petit 1/4 d’heure en tout", explique la patiente.

Et une procédure assez simple. Alors pourquoi cela prend tant de temps pour ouvrir un nouveau centre alors qu’aujourd’hui il faut parfois faire la file deux ou trois heures devant un hôpital à Bruxelles pour être testé ? "C’est impossible d’avancer plus vite. Pour être clair, on fait le plus vite qu’on peut", justifie Alain Maron, le ministre régional bruxellois en charge de la santé.

"Parce que ce n’est pas le tout d’effectuer des tests ici. Il faut encore que des laboratoires analysent ensuite tout cela et transmettent les résultats aux personnes". Et ces capacités d’analyse en laboratoire, elles dépendent du fédéral. "Pas de la Région, qui ne peut donc que s’adapter et suivre les capacités offertes", justifie le ministre Maron.

La commune d'Etterbeek a avancé l'argent

Avec le nouveau centre ouvert depuis aujourd'hui à Mérode, on peut désormais tester 4.500 personnes par jour en région bruxelloise. La Région espère pouvoir atteindre la capacité d'en effectuer 9.000 par jour, le double donc d'aujourd'hui, d'ici au mois de décembre. 

Ce centre va coûter quelque 700.000 euros sur six mois. Une somme avancée par la commune d'Etterbeek. "Nous avions des fonds mis de côté pour des actions Covid", confie le bourgmestre etterbeekois Vincent De Wolf. "Et nous avons accepté de les avancer à la Région et la Cocom. Cela a permis en fait d'avancer l'ouverture de ce centre de quelques jours en évitant les procédures administratives pour libérer les fonds au niveau régional. Mais la Cocom nous remboursera bien cette somme"

Ce que confirme le ministre Maron qui est en charge du dossier. En précisant que trois autres Villages-tests de ce type vont ouvrir dans les semaines qui viennent en région bruxelloise, dont un à Forest et un autre au Heysel. 
 

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous