RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Bruxelles : Une peine supplémentaire de 3 ans de prison requise à l’encontre d’un "violeur en série"

08 févr. 2022 à 12:06Temps de lecture1 min
Par Belga

Le procureur a requis, mardi matin, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, une peine complémentaire de trois ans de prison à l’encontre de Y.B., un violeur en série déjà condamné. L’accusation a estimé qu’il était coupable du viol d’une étudiante, commis la nuit du 28 au 29 septembre 2017, soit un fait de même nature que ceux pour lesquels il a déjà été condamné, et commis pendant la même période infractionnelle.

"On savait déjà, lors du premier procès, que les victimes de monsieur B. n’avaient probablement pas toutes été identifiées", a expliqué le procureur. "Dans ce cas-ci, sa culpabilité est sans équivoque. Les résultats ADN mettent fin à tout débat. Mais monsieur ne formule pas d’aveu, c’est d’autant plus inimaginable", a-t-il dit. "Ce viol est le plus sordide de ce dossier. Le courage de la victime, qui a porté plainte immédiatement après les faits et qui a rouvert sa plainte après trois ans, est énorme", a ajouté le magistrat.

Le 28 septembre 2017, la victime avait déposé plainte à la police, affirmant avoir été enlevée, séquestrée et violée la nuit précédente. Elle avait expliqué être sortie d’une soirée étudiante à la salle Jefke, sur le campus de la Plaine de l’ULB, à Ixelles et être montée à bord du véhicule d’un homme qui s’est habilement fait passer pour un chauffeur de taxi. Celui-ci l’avait agressée sexuellement, profitant de son état d’ébriété.

Faute d’indices suffisants, le parquet de Bruxelles avait classé la plainte sans suite le 3 mai 2018.

Ce n’est qu’en 2020, après une première condamnation de Y.B. pour des faits de viol sur des étudiantes, que le lien a pu être fait entre celui-ci et la victime.

 

Articles recommandés pour vous