Belgique

Budget wallon : "Le gouvernement va devoir faire des sacrifices", déclare le ministre Adrien Dolimont

Adrien Dolimont

© RTBF

Alors qu’une grève perturbe les vols de la compagnie Ryanair, le ministre wallon du Budget et des Aéroports Adrien Dolimont (MR) est l’invité de La Première. L’aéroport de "Charleroi a beaucoup de vols liés à Ryanair, mais cela ne remet pas en cause les accords qui ont été passés et le programme des vols pour cet été. On a montré que c’est un schéma qui fonctionne, ce n’est pas pour autant qu’on est naïf par rapport à la politique menée par Ryanair".

L’inflation actuelle a un impact sur le budget wallon, indique-t-il : "Il y a une augmentation des recettes de la Wallonie de 347 millions d’euros, mais une augmentation des dépenses de 460 millions, cela mène à une augmentation du déficit à financer de 113 millions. On est vraiment dans une situation très compliquée".

Le gouvernement wallon s’est penché jeudi sur une note de soutenabilité des finances publiques et il faut faire des économies à hauteur de 150 millions d’euros chaque année, structurels et cumulatifs. Le ministre indique qu’un ajustement budgétaire va débuter le 19 mai : "Il ne doit pas y avoir de tabou" par rapport aux économies à réaliser, il faut vérifier si chaque euro utilisé l’est à bon escient.

Toutefois, selon lui, "on n’a pas du tout dérapé par rapport au planning prévu". Mais puisque la Région wallonne n’a pas la possibilité de lever de nouveaux impôts afin d’augmenter les recettes, "on n’a pas le choix, il va falloir diminuer les dépenses pour diminuer le déficit global de la Wallonie. Ce qu’on veut c’est donner les moyens à la Wallonie de pouvoir continuer à investir". Les agences de notation scrutent l’état financier de la Wallonie. "Si on est dégradé, on risque d’entrer dans une période d’austérité". Pour gérer la Région "on doit pouvoir faire des sacrifices : la population fait des sacrifices, le gouvernement doit pouvoir faire également des sacrifices".

L'invité de Matin Première: Adrien Dolimont, Ministre wallon des aéroports

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Gouvernement wallon : la priorité de la rentrée, c’est "l’énergie ", des prix "intenables pour la moitié des citoyens"

Belgique

Budget wallon : le solde brut à financer repasse sous la barre des 4 milliards d’euros

Belgique

Articles recommandés pour vous