RTBFPasser au contenu
Rechercher

Bulgarie : échauffourées avant l'examen d'un projet de constitution

Des heurts entre les militants anticorruption et la police ont fait une vingtaine de blessés parmi les forces de l'ordre mercredi à Sofia.
02 sept. 2020 à 11:17Temps de lecture1 min
Par Belga

Des heurts entre les militants anticorruption et la police ont fait une vingtaine de blessés parmi les forces de l'ordre mercredi à Sofia, alors que les députés bulgares doivent se pencher sur un projet de nouvelle constitution voulu par le gouvernement.

"Démission! ", "Mafia", ont scandé devant le bâtiment du parlement des milliers de manifestants à l'adresse du Premier ministre conservateur Boïko Borissov, en jetant des projectiles sur les policiers équipés de masques et de boucliers.

Manifestations depuis deux mois

"Environs vingt policiers ont été blessés, il y a eu huit interpellations", a déclaré à la presse un responsable de la police de Sofia. Seize personnes ayant inhalé des gaz - policiers comme protestataires - ont été hospitalisées, selon les services d'urgence. Le principal poste-frontière entre la Bulgarie et la Roumanie a été bloqué par des opposants.

Depuis deux mois, des Bulgares manifestent quotidiennement contre la corruption et réclament le départ de M.Borissov et du procureur général, auxquels ils reprochent d'être "au service de l'oligarchie".

Le Premier ministre, au pouvoir depuis 2009, refuse de démissionner. Il a déclaré mardi que son parti de centre-droit déposerait mercredi un projet de constitution en vue d'un "redémarrage du pays". Selon les observateurs, la proposition vise à maintenir les conservateurs au pouvoir jusqu'à la fin de leur mandat en mars 2021.

Articles recommandés pour vous