Monde

Burkina Faso : au moins 55 morts dans une explosion de dynamite sur une mine d'or artisanale

Mine au Burkina Faso. Image d'illustration.
21 févr. 2022 à 22:39Temps de lecture1 min
Par Belga

Au moins cinquante-cinq personnes ont été tuées et autant de blessées lundi dans l'explosion d'un stock de dynamite sur un site artisanal d'extraction d'or dans le sud-ouest du Burkina Faso, ont annoncé à l'AFP des sources provinciale et médicale.

L'accident s'est produit lundi après-midi sur le site d'orpaillage de Gomgombiro (sud-ouest).

"Nous avons 55 corps sur le site", a déclaré le Haut-commissaire de la province du Poni Antoine Marie Sylvanus Doamba, qui s'est rendu sur les lieux du drame. 

Une source hospitalière a elle aussi fait état de 55 morts et dit avoir recensé au moins 55 blessés, dont des femmes et des enfants.

"Le bilan pourrait s'alourdir puisque des blessés se trouvent toujours dans un état critique et leur pronostic vital est sérieusement engagé", a-t-elle précisé. 

La télévision nationale du Burkina Faso a de son côté annoncé un bilan provisoire de 59 morts.

"Les victimes ont été tuées par une explosion occasionnée par un incendie sur une zone d'entreposage de bâtons de dynamites de contrebande" qui fait aussi "office de marché sur le site d'orpaillage", a expliqué un habitant de Gomgombiro.

Il a décrit des "scènes d'horreur", des arbres déracinés ou calcinés et un "large cratère" sur les lieux du drame.

Articles recommandés pour vous