Hainaut Matin

C'est le fruit du mois de mai, peu calorique, vous pouvez en manger sans compter

20 mai 2020 à 12:45 - mise à jour 20 mai 2020 à 12:45Temps de lecture1 min
Par Hainaut Matin

Rendez-vous chez Jean-François Vion, un des producteurs de la fameuse fraise de Lesdain. Avec 6500 pieds la cueillette commence tôt. " Avec les plus fortes chaleurs, on commence vers 5h30/6h00 du matin pour dire d’avoir le fruit le plus frais possible "

 

A la base se sont les pépiniéristes qui ont développés la culture de la fraise quand le secteur s’est retrouvé en difficulté. La plupart des producteurs de fraises de Lesdain sont des fraisiéristes à 100%, il y a aussi assez bien d’agriculteurs qui se sont diversifiés et quelques pépiniéristes qui ont continués à faire ça ou qui se sont lancés dernièrement.

 

Jean-François Vion favorise au maximum l’équilibre naturel de la culture en limitant au maximum les interventions. Les fraises sont produites dans le respect de l’environnement et la santé du consommateur. Jean-François est aidé par le sol de Lesdain, une terre qui donne un fruit juteux et sucré.

 

Le fruit étant déjà sucré ne la noyez pas sous le sucre. Vous pouvez bien évidemment la manger nature, dans un tiramisu ou en tartare. Si vous n’avez pas été assez rapide pour manger votre ravier et que vous avez des fraises gâtées, transformez les en smoothie, en compote, en confiture ou en glace.

 

Plus d'infos sur les fraises de Jean-François www.hainaut-terredegouts.be

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous