Tour de France

Caleb Ewan après son sprint supersonique : "C'était risqué mais ça a fonctionné"

3ème étape : Nice > Sisteron : Victoire de Caleb Ewan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

31 août 2020 à 17:39Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick avec Belga

Quel finish ! Empêtré dans l'emballage final et encore très loin des meilleurs à quelques centaines de mètres de l'arrivée, Caleb Ewan a fait étalage de toutes ses qualités d'équilibriste pour déborder ses adversaires et s'adjuger la 3e étape au nez et à la barbe de Sam Bennett, pourtant parfaitement placé. 

Après la course, l'Australien, qui a offert une première victoire à une équipe de Lotto-Soudal orpheline de ses autres leaders Philippe Gilbert et John Degenkolb, s'est sobrement expliqué : "Ils m'ont gardé en position à l'avant du peloton mais à 2 km j'étais un peu trop devant. J'ai un peu reposé mes jambes avant de me frayer un chemin dans les roues des autres. C'était un peu risqué mais ça a marché. Nous ne sommes plus que six dans l'équipe, mais tout le monde est ultra-motivé. Tout le monde a super bien travaillé parce qu'ils savaient que je pouvais gagner. Ils ont compensé l'absence des deux qui ne sont plus là"

"The Rocket Pocket", comme on surnomme Caleb Ewan, a ainsi raflé la 44e victoire de sa carrière. "Nous sommes sur la plus grande course du monde, donc je suis heureux de gagner" confiait-il en guise de conclusion.

Articles recommandés pour vous