California Dreaming : Los Angeles en musique !

california dreaming

© Tous droits réservés

C’est en réécoutant le morceau de Phil Carmen ''On My Way To L.A.'' que nous nous sommes posé cette question : combien de titres de chansons contiennent le nom Los Angeles ou L.A. ?

Réponse : un nombre assez impressionnant, comme ''East L.A.'' Bob Seger & The Silver Bullet Band, ''Going to L.A.'' Peter Frampton, ''L.A. City Lights'' de la saxophoniste Candy Dulfer, ''Los Angeles Serenade'' de Livingston Taylor (le frère de James Taylor)… J’ai à peine effleuré le sujet. Et je ne vous parle par des titres relatifs aux quartiers de la mégalopole, comme Mulholland, Hollywood, Compton…

california dreaming

Et c’est un classique du genre qui retient notre attention : ''I Love L.A.'' de Randy Newman. La musique est sa vie, Randy Newman est né dans une famille de compositeurs à Hollywood, dès l’adolescence il compose déjà, et écrit des titres à succès pour Alan Price, Gene Pitney ou encore le groupe de doo-wop : The Fleetwood !

www.randynewman.com

Dès 1968, sa carrière s’envole, en solo avec un premier album (il en sortira une douzaine), il continue à composer aussi, ajoutant à son palmarès, des noms comme : Harry Nillson, Dusty Springfield, les O-Jay’s ou encore Three Dog Night

california dreaming

Ses multiples talents et ses origines l’amèneront naturellement à la composition de musiques de films : ''Toy Story'', ''Cars'', ''Pleasantville'', ''Mon beau-père et moi''… Infatigable, Randy Newman va aussi composer pour le théâtre, tâter du jazz, de la comédie musicale… Intarissable, Randy Newman est un génie de la musique… Mais revenons à ce titre : ''I Love L.A.''

1983, Randy Newman sort ''Trouble In Paradise'' chez Warner Bros. L’album est très pop rock californien, des pointures jouent avec Newman : Steve Lukather, Jeff Porcaro et deux choristes, excusez du peu : Christine McVie et Lindsey Buckingham. ''I Love L.A.'' et son accroche 'we love it' sera le hit de cet album ; son côté positif, décrivant le dynamisme de la ville, le soleil, les palmiers et les jolies filles fera de ''I Love L.A.'' et hymne régulièrement joué durant les compétitions sportives. Le morceau sera par exemple joué durant les Jeux Olympiques d’été de 1984 à Los Angeles.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet