RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Journal du classique

Camille Thomas retrouve les toits de Paris avec l’envoûtant Vater unser d’Arvo Pärt

Loading...
31 janv. 2022 à 08:38Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

Après avoir réveillé de nombreux musées de France et de Bruxelles, privés un long moment de leur public en 2021, la violoncelliste Camille Thomas retrouve les toits parisiens pour une nouvelle vidéo pleine de douceur et de poésie. Elle interprète le Vater unser du compositeur estonien Arvo Pärt sur le toit du palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris.

Durant le premier confinement, la violoncelliste franco-belge Camille Thomas décide de monter sur le toit de son immeuble, accompagnée de son Stradivarius Feuermann, et de jouer, simplement, pour ses voisins mais aussi pour le monde entier. Ses vidéos vont très rapidement faire le tour du monde, rassemblant plusieurs millions de vues pour certaines. De ces vidéos sur les toits parisiens, est venue l’idée d’une série de vidéo intitulée Voice of hope in the museum. En un an, Camille Thomas et son ami cinéaste Martin Mirabel ont réalisé douze vidéos dans douze lieux culturels français et belge. Douze petites bulles de douceur mettant en valeur notre patrimoine culturel et musical universel.

 

Et la dernière vidéo de Camille Thomas, sortie ce dimanche 30 janvier, est une sorte de retour aux sources puisque c’est à nouveau sur un toit parisien que l’on retrouve la violoncelliste. C’est en effet sur le toit du musée de la Mode de la Ville de Paris que Camille Thomas interprète un arrangement du Vater unser, une pièce pour un garçon soprano (ou contreténor) et piano du compositeur estonien.

La voix du contreténor cède ici sa place à celle du violoncelle, un magnifique Stradivarius Feuermann sur lequel Camille Thomas joue depuis deux ans. Un violoncelle de 300 ans dont l’histoire vous est contée par Jérôme Colin et Camille Thomas dans le nouveau podcast de La Première, "Le Voyage du Stradivarius Feuermann".

Camille Thomas est accompagnée au piano par le pianiste français – et résidant en Belgique – Julien Brocal. La vidéo, qui nous offre de magnifiques plans sur les toits ensoleillés de Paris, a été réalisée par le vidéaste et photographe Raphaël Metivet.

Sur le même sujet

L’Opéra et ses Zouz, la chaîne YouTube qui vulgarise l’opéra de manière déjantée

La passion selon...

A réécouter : " Le Voyage du Stradivarius Feuermann ", un violoncelle qui a près de 300 ans

Entrez sans frapper

Articles recommandés pour vous