CAN

CAN : "Pas d'alerte" pour Koffi, gardien de Charleroi, mais des examens complémentaires

Football, CAN : Hervé Koffi (Burkina Faso)

© AFP or licensors

02 févr. 2022 à 22:48Temps de lecture1 min
Par Belga

Il n'y a "pas d'alerte" disant que le gardien du Burkina Faso Hervé Koffi, sorti sur une civière, soit "sérieusement touché", a dit son entraîneur Kamou Malo, à l'issue de la demi-finale de la CAN perdue contre le Sénégal (3-1), mercredi à Yaoundé. Le portier du Sporting de Charleroi passe toutefois des examens complémentaires.

"Jusque-là il n'y a pas d'alerte qui puisse nous dire que le garçon est sérieusement touché. Il est en train de subir des examens complémentaires, juste pour nous rassurer", a précisé le technicien en conférence de presse. "Le foot est un sport de contact, vous avez vu l'action, il n'y avait pas mauvaises intentions", a ajouté le coach.

Hervé Koffi est mal retombé après une sortie où il boxe le ballon puis heurte violemment le Sénégalais Cheikhou Kouyaté (28e). Il a été remplacé par Farid Ouedraogo, qui avait déjà joué le troisième match de poules contre l'Éthiopie (1-1).

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous