RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Canada : "assiégée" par des camionneurs, la ville d’Ottawa demande de l’aide au fédéral

08 févr. 2022 à 06:10Temps de lecture1 min
Par Belga

Débordé par des centaines de camions qui font le "siège" de la capitale canadienne, le maire d’Ottawa a appelé lundi les autorités fédérales à l’aide pour mettre un terme à la démonstration de force des routiers contre les mesures sanitaires qui dure depuis plus de dix jours.

Manifestations de camions au Canada - Etat d urgence décrété à Ottawa

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Arrivés en nombre le 29 janvier devant le Parlement et sous les fenêtres du Premier ministre Justin Trudeau, entre 400 et 500 camions bloquaient toujours le centre-ville lundi.

Une situation "hors de contrôle", selon le maire Jim Watson, qui a déclaré dimanche l’état d’urgence. La capitale fédérale a besoin de renforts pour mettre fin à l’état de "siège" dans lequel elle se trouve, a-t-il expliqué dans une lettre au gouvernement, plaidant pour l’envoi de 1800 policiers supplémentaires.

"Nous devons mettre fin à cette manifestation, mais nous ne pouvons pas le faire seuls", a reconnu lundi le chef de la police Peter Sloly, appelant lui aussi "à l’aide".

Certaines rues du centre-ville, encombrées de poids lourds, sont toujours bloquées à la circulation, les commerces sont fermés et des abris de fortune ont été installés par les manifestants qui passent jour et nuit à klaxonner, au grand dam des habitants, pris dans le bruit et les vapeurs de diesel.

Ces derniers ont toutefois gagné lundi une première bataille : la Cour supérieure de l’Ontario a ordonné aux protestataires de cesser de klaxonner. Certains résidents avaient en effet lancé un recours collectif contre les organisateurs et le chaos engendré par le mouvement, réclamant quelque 10 millions de dollars canadiens (7 millions d’euros).

Les protestations, qui ont débuté à Ottawa le 29 janvier, se sont étendues ce week-end à d’autres villes canadiennes (Toronto, Winnipeg, Québec…).

Sur le même sujet

Convoi dit "de la liberté" au Canada: reprise de l'opération policière pour évacuer le pont frontalier Ambassador au Canada

Monde

Coronavirus au Canada : le blocus du pont entre l’Ontario et les Etats-Unis levé par un tribunal

Coronavirus

Articles recommandés pour vous