RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Canada : plusieurs meneurs des "convois de la liberté" arrêtés

La police canadienne a procédé jeudi soir à de premières arrestations ciblées de meneurs du mouvement anti-mesures sanitaires qui bloque les rues d'Ottawa depuis bientôt trois semaines, une contestation qui n'a plus rien de "pacifique" selon le Premier ministre Justin Trudeau.

"Si vous voulez partir de votre propre gré, c'est maintenant qu'il faut le faire", avait lancé aux manifestants dans l'après-midi le chef intérimaire de la police d'Ottawa Steve Bell, avertissant que ce week-end serait "bien différent des trois derniers".

Dans la soirée, la police a procédé aux premières arrestations: Tamara Lich, l'une des organisatrices du convoi dit "de la liberté", a été interpellée par la police, a indiqué dans un tweet le compte officiel du mouvement, vidéo à l'appui.

Loading...

Sur les images, on la voit monter menottes aux poignets dans une voiture des forces de l'ordre, entourée de deux policiers, et crier à ses compagnons "Tenez bon".

Un peu plus tôt, un autre leader, Chris Barber, avait été interpellé, une arrestation dans le calme là aussi filmée et postée sur les réseaux sociaux par des membres du mouvement.

Loading...

Pour la première fois depuis le début du mouvement, des groupes de policiers s'étaient positionnés en masse jeudi dans les rues d'Ottawa face aux contestataires et aux centaines de camions bloquant les rues.

"Nous sommes prêts à agir pour expulser les manifestants illégaux de nos rues", avait encore expliqué Steve Bell, parlant d'une intervention "imminente".

Un périmètre de sécurité a été érigé autour du centre-ville et une centaine de barrages permettent de contrôler les entrées dans la zone.

Sur le même sujet

Le gouvernement canadien a bien gelé des comptes bancaires liés aux blocages du convoi dit "de la liberté"

Faky

Convois dits "de la liberté" au Canada : la police lance son intervention contre les manifestants

Coronavirus

Articles recommandés pour vous