RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Cancer de la peau : un Belge sur 5 y est confronté

Dans le cadre de sa nouvelle campagne de sensibilisation, la Fondation contre le cancer invite à vérifier l'indice de rayonnement UV du soleil et à prendre les mesures de protection nécessaires afin de réduire considérablement le risque de cancer de la peau. Le point avec Véronique Le Ray, directrice médicale et porte-parole de la Fondation contre le Cancer.

Chaque jour, plus de 100 diagnostics de cancer de la peau sont recensés en Belgique. Face à ce constat, la Fondation contre le Cancer lance une campagne de sensibilisation aux dangers des UV.

La nouvelle campagne annuelle, "Avant de me balader, je vérifie l'indice UV", incite la population à contrôler l'échelle d'intensité du soleil, avant toute activité à l'extérieur.

Concrètement, via le site internet www.uv-index.be ou via l'application gratuite SunSmart Global UV, il est possible de vérifier l'indice UV du lieu où l'on se trouve - lequel est calculé en fonction des données de l'Institut royal météorologique à Uccle - et d'être conseillé sur les règles à appliquer pour une bonne protection solaire.

"L'indice UV mesure l'intensité du soleil sur une échelle allant de 0 (très faible) à 11+ (extrême). Le niveau d'UV dépend de plusieurs facteurs: l'heure de la journée, la période de l'année, la couverture nuageuse, l'altitude, votre emplacement et la nature des surfaces environnantes", explique Véronique Le Ray, directrice médicale et porte-parole de la Fondation contre le Cancer.

"Les rayons UV provoquent le bronzage, mais également des coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau, ou encore des lésions oculaires. Et ils sont à l'origine de la plupart des cancers de la peau", ajoute-t-elle. 

À partir d'un indice UV de 3, il est recommandé de se protéger des rayons néfastes du soleil en appliquant trois règles essentielles, à savoir "se mettre à l'ombre", "enfiler un vêtement" et "mettre de la protection solaire toutes les deux heures".

Cancer de la peau : un Belge sur 5 y est confronté

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un Belge sur cinq confronté à un cancer de la peau

Une enquête Ipsos réalisée par la Fondation contre le cancer en 2021 a mis en avant que les Belges ne se protègent pas suffisamment du soleil, surtout lors d'activités récréatives en plein air. Une négligence qui peut être lourde de conséquences puisqu'un Belge sur cinq est confronté à un cancer de la peau au cours de sa vie, ce qui représente plus de 100 diagnostics de cancer de la peau chaque jour.

Les rayons UV peuvent déjà endommager votre peau en moins de 15 minutes

"La grande majorité des cancers de la peau sont le résultat d'une surexposition aux rayons UV, principalement ceux du soleil, mais aussi ceux des bancs solaires", pointe la Fondation, qui appelle à particulièrement bien protéger les jeunes enfants. "Même si vous ne le ressentez pas, les rayons UV peuvent déjà endommager votre peau en moins de 15 minutes", avertit-elle.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Une ville japonaise va distribuer des parapluies aux enfants pour les protéger du soleil

Monde

Des outils pour vous libérer de vos émotions et libérer vos énergies !

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous