Regions Luxembourg

Canicule : comment éviter de surcharger les services de secours ?

Boire de l’eau est plus que conseillé en période de canicule.

© AFP or licensors

Les températures vont progressivement augmenter, cette semaine, jusqu’à frôler les 30 degrés ce vendredi 17 juin. Un épisode caniculaire est effectivement attendu d’ici la fin de la semaine et celui-ci risque bien de donner encore du fil à retordre aux services de secours. Pour éviter d’engorger inutilement ceux-ci, Jean-Michel Grégoire, le chef de la régulation du service 112 en province de Luxembourg, nous répète les bons conseils à appliquer pour éviter la déshydratation.

"Il faut régulièrement boire en quantité, tout comme manger à sa faim. Les sorties sont déconseillées durant les heures chaudes, surtout pour les personnes âgées ou les enfants en bas âge. Dans tous les cas, porter un chapeau et une tenue légère est plus que conseillé. N’hésitez pas non plus à vous rafraîchir le plus possible et à calfeutrer votre habitation en fermant les volets, par exemple", explique le chef de la régulation du 112 en province de Luxembourg. En plus de ces traditionnels conseils, les services de secours recommandent à l’entourage des personnes faibles et/ou isolées de prendre régulièrement contact avec celles-ci pour éviter une éventuelle mésaventure.

Analyser chaque situation

Généralement, les épisodes de canicules sont plutôt bien gérés par les services de secours, y compris en province de Luxembourg. Pourtant, chaque année, Jean-Michel Grégoire constate que certains appels pourraient être évités. "Les gens appellent systématiquement le 112 lorsqu’une personne est déshydratée. Vous devez appeler les secours si la personne est confuse ou inconsciente. Dans le cas contraire, si celle-ci ressent des nausées mais peut dialoguer avec vous, c’est plutôt vers son médecin traitant qu’il faut la diriger. En respectant les conseils de base, on éviterait ainsi un engorgement systématique du dispatching 112", assure Jean-Michel Grégoire.

D’ailleurs, avec l’expérience de ces dernières années, les opérateurs du 112 constatent que les appels se concentrent en matinée. "En fait, bien souvent, les aides-soignants viennent le matin chez les personnes âgées et constatent, à ce moment précis, la déshydratation des personnes", ajoute le régulateur du 112. D’ici la fin de la semaine, les effectifs de la centrale 112 de la province de Luxembourg passeront de 3-4 personnes à 5-6 opérateurs.

Sur le même sujet

Sport, logement, baignade : les gestes à privilégier en cas de canicule

Santé physique

Articles recommandés pour vous