RTBFPasser au contenu

Belgique

CAP48 et Viva for Life lancent un appel aux dons pour soutenir les déplacés ukrainiens

La crise ukrainienne a encore intensifié le travail quotidien de nombreuses associations soutenues par CAP48 et Viva for Life.

Pour répondre aux besoins du terrain en Belgique, CAP48 et Viva for Life ont décidé d’ouvrir une nouvelle ligne de financements spécifiquement dédiée à l’appui des Ukrainiens venus chercher refuge dans notre pays. CAP48 et Viva for Life font donc appel, une fois de plus, à votre générosité. Il ne s’agit pas de récolter des fonds pour aider les Ukrainiens sur place, mais les associations confrontées, en Belgique, à des besoins énormes, en raison de l’afflux de réfugiés.

Par exemple, l’asbl "Mentor Jeunes" qui s’occupe de mineurs non accompagnés. Maryana Vukadionovic, la directrice de cette asbl qui fait partie du secteur de l’aide à la jeunesse, explique en quoi ils sont aussi impliqués par la crise ukrainienne : "Nous devons suivre en famille d’accueil 36 jeunes ukrainiens non accompagnés. Pour que l’accueil de ces jeunes se passe dans les meilleures conditions et que tous les droits de ces enfants soient garantis nous devons recruter des familles d’accueil et du personnel. Ce travail implique des dépenses imprévues."

De même, le Samusocial est débordé par la demande de places d’hébergement, comme l’explique Christine rousseau : "Le Samusocial héberge jusqu’à 1500 sans-abri par jour. Malheureusement, la crise économique, la pandémie et maintenant la guerre en Ukraine ont pour effet une nette augmentation du nombre de demandes. Nous avons chaque soir, 30 places d’hébergement consacrées aux familles ukrainiennes qui ont fui la guerre, dont beaucoup de femmes seules avec des enfants en bas âge. Heureusement, notre nouvelle cellule petite enfance financée par Viva for Life nous aide à répondre à la nécessité de préserver un bon lien entre les enfants et leurs parents, très stressés par leur situation et les conditions difficiles d’un hébergement d’urgence."

De nombreuses associations de terrain ressentent le manque de ressources humaines et matérielles. C’est pourquoi, CAP48 et Viva for Life ont besoin de vous pour leur venir en aide.

Faire un don

Sur le même thème : JT du 10/03/2022

Sur le même sujet

30 mai 2022 à 13:25
4 min
02 mai 2022 à 11:30
2 min

Articles recommandés pour vous