Icône représentant un article video.

Belgique

CAP48 : face à l’autisme, les parents souvent démunis

06 sept. 2022 à 18:30 - mise à jour 06 sept. 2022 à 18:32Temps de lecture4 min
Par Sarah Heinderyckx

L’autisme est un handicap méconnu qui souffre souvent de nombreux préjugés. Quand Fabio Taccone et Vittoria Barbaso constatent que leur fils Massimo commence à régresser vers l’âge d’un an et demi, ils s’inquiètent. Il ne répond plus à son prénom, ne les regarde plus dans les yeux. Il faudra plusieurs mois pour poser un diagnostic : il souffre d’autisme sévère. Un constat qui laisse les parents complètement démunis.

"On ne nous expliquait pas clairement ce qui allait se passer. Est-ce qu’il pourrait un jour parler ? L’école n’en voulait pas, la crèche n’en voulait pas. J’ai arrêté de travailler pour le stimuler, parce qu’on m’a dit qu’il fallait le stimuler… J’ai fait ce que j’ai pu", nous confie la maman.

La suite est un long parcours semé d’embûches, tant l’aide institutionnelle et systématique est inexistante. Heureusement Fabio et Vittoria trouvent une aide précieuse auprès d’associations de parents. Aujourd’hui, ils ont trouvé une place pour Massimo dans une école spécialisée près de chez eux, et le petit garçon s’épanouit grâce à ses institutrices et aux activités que ses parents parviennent à dénicher.

"Le problème, c’est qu’on manque en Belgique de professionnels spécialisés, déplore Vittoria. Et surtout de remboursement. Pratiquement rien n’est remboursé, même pas les séances de logopédie".

Les parents de Massimo sont soutenus financièrement par leurs familles, une chance qu’ils savent que tout le monde n’a pas. "Or, cela a un impact sur le développement des enfants", regrette le papa.

Cette année, CAP48 vise à récolter des dons pour aider la recherche sur l’autisme et permettre de mieux encadrer les familles confrontées à ce handicap. Un enfant sur 66 né en Belgique francophone serait concerné.

Sur le même sujet

Soirée de clôture de CAP48 : record de dons battu avec 7.741.568 euros millions d’euros récoltés

CAP48

Mieux comprendre le trouble autistique : CAP48 finance un nouveau projet de recherche

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous