L'info culturelle

Carlo Gesualdo : la musique du prince-assassin au programme des Nuits de Septembre

© Giorgio Vergnano

Les Nuits de Septembre s’ouvrent ce vendredi à Liège pour " Dix nuits de Folie ". Le festival dédié à la musique ancienne décline à sa manière la thématique des Festivals de Wallonie. La folie s’immiscera donc dans chacun des rendez-vous. En l’Eglise Saint-Denis, le concert du samedi 10 septembre mettra à l’honneur les madrigaux de Carlo Gesualdo ; le prince noir de la Renaissance italienne. Diffusion sur Musiq3 le 20 septembre.

Légende noire de l’histoire de la musique, Carlo Gesualdo a mené une vie trouble dont le récit ferait frémir les amoureux des plus grands romans à suspense. Parmi les épisodes sordides de son existence, il y a bien sûr, cette nuit du 16 octobre 1590 au cours de laquelle, Gesualdo s’est levé pour surprendre sa première épouse en situation d’adultère et assassiner les deux amants de sang-froid.

L’héritage de Carlo Gesualdo

Le prince de Venosa a du sang sur les mains et de l’or dans les doigts. Outre cet élément sanglant, Gesualdo se révèle être un grand madrigaliste qui aura repoussé les limites de la polyphonie et influencé la musique de son temps. Donné par l’ensemble " La Compagna del Madrigale ", le concert de ce samedi 10 septembre croisera la musique du " prince-assassin " avec les œuvres d’autres compositeurs italiens de la fin de la Renaissance (Pomponio Nenna, Sigismondo d’India, Luzzasco Luzzaschi).

La Compagna del Madrigale est un ensemble vocal italien spécialisé dans l’interprétation de la musique ancienne. Six voix s’entrecroisent a cappella dans les pages les plus complexes de la musique issue de la fin de la Renaissance.

La soprano italienne Rossana Bertini au micro de François Caudron

Entretien avec la soprano Rossana Bertini

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous