On n'est pas des pigeons

Carlo nous parle de pommes de " marque " avec Fairebel et Pink Lady

Carlo nous parle des pommes, des pommes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 oct. 2022 à 14:07 - mise à jour 20 oct. 2022 à 15:11Temps de lecture1 min
Par On n'est pas des pigeons

Focus sur les pommes qui portent une marque avec deux aspects du marché de la pomme en grande distribution. D’un côté, Fairebel, des pommes qui proclament qu’elles sont équitables et belges. De l’autre, les Pink Lady, les pommes parmi les préférées des Belges, mais qui ne sont pas belges.

 

© Getty Images

Carlo nous détaille les différences entre ces deux marques de pommes.

C’est quoi les Pink Lady ?

Une marque ! Une variété inventée en Australie, produite sous licence : c’est une Golden croisée Lady Williams.

La Pink Lady pour la Belgique en chiffres ? C’est la 2e pomme consommée en Belgique (derrière la Jonagold) : une part de marché : 11.9% et un taux de notoriété en 2022 de 91%. Il existe une filière européenne depuis plus de vingt ans… Mais il n’y a pas de Pink Lady belge, en effet, la Belgique n’a pas les conditions climatiques adaptées, car elle est située trop au nord selon Star Fruit qui détient la marque. Les Pink Lady vendues en supermarchés viennent du Chili et coûtent 3,80 /kilo.

 

C’est quoi la pomme Fairebel ?

C’est une marque issue de la coopérative Faircoop : elle doit être belge et produite par un agriculteur qui cultive et les coopérateurs sont aussi des cultivateurs uniquement et dispose de la GlobalG.A.P certification.

Les chiffres : 250 tonnes vendues en 2021 avec comme objectif 2022, 400 tonnes. Les pommes sont vendues directement par Fairebel. La variété est Jonagold et le prix : 3,19 euros/kilo.

Ça marche comment ?

Des agriculteurs sont membres de Faircoop. Ils doivent être vraiment agriculteurs et cultiver en Belgique. Faircoop achète des pommes sur le marché, selon les exigences dont on a parlé plus haut. Les pommes sont labellisées, et revendues sur le marché avec un bonus, un supplément si on préfère. Ce supplément est reversé aux membres Faircoop afin qu’ils puissent avoir un revenu plus équitableLa marque est là pour convaincre le consommateur de payer plus cher pour garantir un revenu à des producteurs locaux.

 


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook et sur YouTube.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous