Quel Temps pour la planète ?

Carnet nature : les 7 bienfaits de l’arbre en ville

Parc à Bruxelles

© Virginie HESS

04 oct. 2022 à 10:32Temps de lecture2 min
Par Virginie HESS

La végétalisation des villes a le vent en poupe ! En effet, alors que les conséquences des changements climatiques se font de plus en plus sentir en milieu urbain (formation d’îlots de chaleur, inondations, etc.) et que la biodiversité s’effrite, en ville comme ailleurs, de plus en plus d’agglomérations se dotent de programmes de " verdurisation " qui reposent notamment sur la plantation d’arbres.

Mais quelles sont réellement les vertus de l’arbre en ville ? Je vous propose de passer en revue sept services que nous rendent ces géants verts au cœur de nos cités. Cette liste est loin d’être exhaustive mais elle donne un aperçu des multiples fonctions de l’arbre dans nos vies de citadins et dans l’écosystème urbain en général.

L’arbre agit sur notre moral

Bien plus que de simples ornements habillant les parcs et les rues, les arbres sont perçus comme un facteur d’épanouissement, une condition du bien-être et de sécurité en milieu urbain. Ils ont des effets bénéfiques sur notre santé mentale. L’exposition à la nature nous calme, diminue notre niveau de stress, agit positivement sur notre humeur et nous rend plus empathique vis-à-vis d’autrui. Autant de facteurs qui permettent aussi d’accroître nos niveaux de concentration et d’énergie.

L’arbre régule le climat urbain

Les arbres absorbent les polluants atmosphériques tel que le dioxyde de carbone (CO2) et les particules fines et produisent de l’oxygène. Ils nous assurent une meilleure qualité de l’air, agissant ainsi sur notre santé cardiovasculaire et respiratoire. Ils contribuent également à la réduction des îlots de chaleur : ils peuvent humidifier l’air d’un quartier en rejetant dans l’atmosphère l’eau absorbée du sol sous forme de vapeur d’eau (évapotranspiration). Ils rafraîchissent aussi l’air ambiant en produisant de l’ombre.

Cerisiers en ville
Cerisiers en ville © Virginie HESS

L’arbre réduit la pollution sonore

Un alignement d’arbres d’une longueur de 30 m et d’une hauteur de 15 m réduit le bruit environnant de 30 à 40%. Le bruissement des feuilles, ajouté au chant des oiseaux, contribue également à masquer la pollution sonore de la ville.

L’arbre améliorer le paysage

Les arbres contribuent à la beauté des propriétés, des quartiers, des parcs et de la ville en général. La diversité de leurs formes, de leurs tailles et de leurs couleurs au fil de saisons est autant de raisons de s’émerveiller de leur présence.

Mur végétal
Mur végétal © Virginie HESS

L’arbre atténuer le ruissellement des eaux de pluie

En plus de filtrer l’eau, les arbres ont une capacité d’absorption des eaux de pluie non négligeable, réduisant ainsi les risques de débordement des égouts pluviaux.

L’arbre accueille une faune et une flore diversifiée

Pour quantité d’insectes, d’oiseaux et de petits mammifères urbains l’arbre est un abri de choix et une source de nourriture diversifiée. C’est un véritable écosystème à lui tout seul !
 

L’arbre renforce les liens sociaux

Sur une place, un arbre invite à se poser un moment. Il est souvent un lieu de rassemblement, un créateur de liens sociaux et de convivialité.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous