RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Tipik - Pop Culture

Cathy Immelen trouve le remake de « La Famille Bélier » bien plus subtil et réussi

01 avr. 2022 à 12:00Temps de lecture10 min
Par Anaïs Pletinckx

Dans le réveil de Tipik, la chroniqueuse ciné revient sur " Coda ", le remake de " La Famille Bélier " récompensé aux Oscars cette semaine.

“Coda” est un remake américain du film français, la famille Bélier, “Bien bien plus réussi et bien bien plus émouvant” commente Cathy. C’est la première fois qu’un remake français remporte cette récompense.

" Si vous vous souvenez de la famille Bélier, il y avait quand même un côté fantaisie, comédie à la française, où on en fait un petit peu des caisses,… " commence la chroniqueuse aux côtés des animateurs du Réveil de Tipik.

" La version américaine, ils ont choisi ce parti pris de faire un film réaliste, beaucoup plus premier degré. C’est-à-dire qu’on a vraiment l’impression d’être dans le quotidien d’une famille sourde. Ce n’est pas enjolivé, il y a de l’humour, des quiproquos, des moments cocasses ". D’ailleurs, " Coda " est le premier long métrage porté essentiellement par des sourds à remporter ce beau trophée.

" Mais on est plus dans du cinéma indépendant et on se rend compte que ce n’est pas drôle du tout. Les scènes de repas par exemple, il n’y a pas une parole. Là où Louane commentait tout ce que ses parents faisaient pour prendre le spectateur par la main ", poursuit Cathy, " Ici il y a seulement des gens qui font beaucoup de bruits parce qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils en font".

L’intrigue est beaucoup plus forte : " Ils ont transposé l’histoire sur la côte Est Américaine, ils en ont fait une famille de pécheurs. Avec un métier assez difficile, un peu dangereux, un peu compliqué et le rôle de cette jeune femme est très important. Parce que, quand il y a des appels radios, ses parents ne peuvent pas répondre évidemment". 

Le film est également plus inclusif, Cathy nous explique qu’il y avait eu une controverse à l’époque de " La famille Bélier " car le langage de signes n’avait pas été bien traité : " Les personnes malentendantes n’arrivaient pas à suivre François Damiens et Karin Viard et devaient lire les sous-titres pour comprendre l’histoire ". Dans la version américaine, ce sont des acteurs réellement sourds dont Marlee Matlin, qui avait gagné l’Oscar du Meilleur second rôle féminin en 1986.

Cathy ne fait que des éloges de ce film grand public, primé aux Oscars et avec un beau message : " Coda est d’une émotion à fleur de peau en permanence, qui nous ouvre les yeux sur le monde des sourds mais de manière subtile, délicate et bien plus réussie que la version française ".

" Coda " restera un film marquant avant tout car il est aussi le premier film " original " issu d’une plateforme de streaming à remporter l’Oscar du meilleur film. Lors de la cérémonie, la tendance était aux films diffusés sur des plateformes puisque le magazine Premiere révèle que la moitié des prix majeurs proviennent de services SVOD.

Loading...

Sur le même sujet

Sorties ciné : faut-il aller voir "Les Animaux Fantastiques 3" et "Qu’est-ce qu’on a TOUS fait au bon Dieu ?" ?

Le 8/9

Articles recommandés pour vous