Regions Namur

Ce qu'il est important de savoir quand un jeune entre dans le monde du travail

Portrait Of Office Worker Leaning On Glass Pane

© Copyright by Tom Werner

12 mai 2021 à 13:33Temps de lecture2 min
Par Laurent CHEPPE/Eloise CHOPIN

Notre séquence en collaboration avec Infor Jeunes 

Et ce jour, Eloise Chopin nous explique tout ce qu'un jeune doit savoir pour débuter dans le monde du travail.  "Pour pouvoir s’épanouir dans son travail, il faut bien réfléchir à ce qui est important pour nous au quotidien. Le jeune pourrait par exemple se demander s’il préfère travailler en équipe ou non, s’il aime prendre la parole devant un public ou une équipe, imaginer pour lui qu’elle serait le travail idéal, ou encore ce qui est primordial pour lui pour passer une bonne journée au travail par exemple. Ensuite, il est aussi important de connaitre les conditions dans lesquelles s’exercent un métier car suivant le choix du jeune, il sera possible pour lui de travailler pour une entreprise ou encore à son compte, avoir des horaires fixes ou non, etc

Une fois les études terminées, quelles démarches ? 


"Une fois que le jeune a fini ses études, il peut s’inscrire au FOREM comme demandeur d’emploi. Je dis bien il peut car ceci n’est pas obligatoire mais s’inscrire permet aux jeunes de commencer son stage d’insertion professionnelle, d’accéder à certaines aides à l’emploi et de garder certains droits sociaux comme ses allocations familiales, si le jeune à moins de 25 ans par exemple"

Le stage d’insertion professionnelle est une période de 310 jours où le jeune sera accompagné par le FOREM dans sa recherche d’emploi. Il n’ira donc pas en entreprise faire un stage pour suivre un professionnel comme ceux proposé au niveau scolaire.

Le FOREM accompagne donc le jeune "il attend de la part du jeune une recherche d’emploi active. C’est-à-dire qu’il regarde les annonces toutes les semaines, postule, le jeune doit être en mesure d’apporter la preuve de cette recherche. Au bout des 310 jours, si le jeune a reçu deux évaluations positives et qu’il a moins de 25 ans, il pourra faire la demande d’une allocation d’insertion professionnelle"

 Une fois que le jeune perçoit un salaire, il ne touchera plus ses allocations familiales. Ensuite, deuxième changement : la mutuelle. Et oui un jeune qui travaille, ne peut pas rester sur celle de ses parents et doit faire les démarches pour avoir sa propre mutuelle. Et enfin le troisième changement concerne les cotisations sociales. Fini les cotisations sociales réduites qu’ont pu connaitre les jeunes lorsqu’ils jobbaient comme étudiant.

 

Sachez encore qu'Infor Jeunes vient de publier une brochure "" Entrer dans la vie active "  qui répond à toutes les questions qu'un jeune qui débute dans le milieu du travail doit savoir. 

Sur le même sujet

Les musées namurois vous proposent un week-end spécial famille....

Namur matin

Articles recommandés pour vous