N'oubliez pas le guide

Céramique d'Andenne : Une terre exportée à travers le monde

Les fameuses pipes en argile d'Andenne

© "N'oubliez pas le guide" - RTBF

Présente depuis des millions d'années dans le sous-sol de la région d'Andenne, la " derle " est une argile rare à l'origine du succès économique et industriel de la céramique d'Andenne. " L'Espace Muséal d'Andenne " lui rend hommage à travers ses collections et témoignages d'artisans.  

Blanche, extrêmement fine et malléable, l'exploitation de la derle s'est arrêtée en 1970. Et pourtant, durant des millénaires, cette terre fut exploitée et exportée à travers le monde tant ses qualités étaient appréciées des artisans, céramistes et pipiers entre autre. Natacha Barré, guide :

Les premières traces de céramique retrouvées à Andenne remontent à l'époque gallo-romaine. Son exploitation et l'exportation de celle-ci a connu son apogée aux XVIIè et XVIIIè siècle , ce qui a permis de faire connaître la céramique d'Andenne à travers le monde.

Dans les vitrines de " L'Espace Muséal d'Andenne ", des dizaines de pièces de services en porcelaine témoignent aujourd'hui encore de cette industrie du luxe, et des qualités des artisans et fabricants locaux.

 

Une extraction à la force des bras

Les méthodes et moyens d'extraction de l'argile sont longtemps demeurés traditionnels et artisanaux, ne se perfectionnant que très lentement. Les sièges d'exploitation, disséminés dans les campagnes, se déplaçaient au gré de l'épuisement des gisements.

Il n'y avait que peu de mécanisation dans les mines. Les ouvriers fabriquaient eux-mêmes leurs outils et devaient extraire le derle à la main. C'était un travail épuisant, pénible, dans un environnement nocif et risqué.

La pipe, l'autre fierté des artisans

Au XIXè siècle, une nouvelle forme d'artisanat voit le jour. Suivant l'exemple des Hollandais et Anglais, une trentaine d'artisans pipiers ouvrent leurs portes dans la ville et se lancent dans la production des fameuses pipes d'Andenne. Des pipes légères, fantaisistes, peu chères à fabriquer et dont certaines, représentaient des visages humains ou des personnages bibliques

C'est le cas de la Jacob, très connue, et dont nous conservons plusieurs moules dans nos réserves. La forme très particulière de ce visage et surtout, la longue barbe de Jacob, permettait au fumeur de ne pas se brûler les doigts en tenant sa pipe !...

souligne Céline Hermans, Gestionnaire des collections. Aujourd'hui, hélas,  plus aucun artisan pipier ne perpétue cette tradition, le dernier ayant fermé ses portes en 2007. Reste le souvenir de cette époque particulière et la fierté d'un artisanat révolu... Un artisanat à redécouvrir en poussant les portes de musée.

 

Espace Muséal d'Andenne

Promenade des Ours, 37, 5300 Andenne

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h

Réservation obligatoire

N'oubliez pas le guide

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous