RTBFPasser au contenu
Rechercher

Initiatives locales

Ces Bruxellois.es qui embellissent les trottoirs avec des pavés colorés

19 mai 2022 à 14:26 - mise à jour 04 juil. 2022 à 07:31Temps de lecture1 min
Par Véronique Wese

Il suffit de baisser les yeux pour les apercevoir… Ces pavés en mosaïque qui décorent les trottoirs schaerbeekois.

Jolis et artistiques, "ils viennent d’une initiative personnelle", nous explique-t-on à la commune de Schaerbeek. "Celle de l’artiste bruxelloise Ingrid Schreyers", qui a un jour décidé – il y a une quinzaine d’années – d’embellir son propre trottoir avec un pavé coloré.

Intrigués, les voisins y ont rapidement pris goût, et le pavé en mosaïque est devenu une véritable tendance à Schaerbeek.

@ Whitney Orville – Artiste et Artisane de la Paix

Des trottoirs personnalisés

Vous êtes Schaerbeekois.e ? La commune vous en offre le placement. La réalisation du pavé, elle, sera à votre charge. "Chaque habitant peut bénéficier de un à trois pavés, en fonction de la demande et de la disponibilité", explique le service de voirie et travaux de la commune. 

Et pour trouver un.e artiste, c’est tout simple : une liste de confectionneurs de pavés en mosaïque est disponible sur le site de la commune. Le prix varie entre 30 et 70 euros.

Côté design, vous choisissez ce que vous voulez ! "Evidemment, votre pavé ne peut pas véhiculer de messages haineux, racistes, etc," précise l'administration communale. "La commune se réserve le droit de refuser le placement d’une mosaïque si celle-ci est contraire aux conditions du règlement."

@ Whitney Orville – Artiste et Artisane de la Paix

Ils colorent… et tissent des liens

Si ces pavés en mosaïque colorent l’environnement urbain, ils sont aussi source de liens sociaux. "Ils incitent les gens à s’arrêter, à observer. Ils favorisent les discussions entre voisins et offrent aux Schaerbeekois la possibilité de partager un peu de leur personnalité.", raconte Alex, un habitant de la commune.

Un mouvement qui ne se limite désormais plus à la commune de Schaerbeek. Les Jettois et les Anderlechtois, aussi, semblent avoir succombé à la tendance de la mosaïque urbaine. "Hautes en couleur, les mosaïques sont de plus en plus présentes dans nos rues", raconte Sébastien, un habitant de la commune de Jette. Les mosaïques débordent même des trottoirs ! On les trouve un peu partout "sur les trottoirs, mais aussi sur les murs, les murets… Pour le plus grand plaisir des yeux".

Sur le même sujet

Privatiser son trottoir de façon permanente vous expose à de grosses amendes

Regions

Articles recommandés pour vous