Le 6/8

Ces classiques de la pop culture inspirés d’histoires vraies

Les histoires vraies de la pop culture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Certaines fictions ont des inspirations bien réelles qui pourraient vous étonner. Queeny vous fait découvrir ces histoires dans le 6/8.

Star Wars

Star Wars est à la pop culture ce que Steve jobs est à la technologie : une sommité. Peu importe notre âge, on a tous dû entendre au moins une fois dans notre vie "que la force soit avec toi" ou "je suis ton père". Et si George Lucas s’est beaucoup inspiré d’autres œuvres de fiction comme Dune, Flash Gordon ou La forteresse cachée, certaines références sont aussi inspirées de la vraie vie.

C’est le cas de la princesse Leia, reconnaissable entre toutes les princesses avec ses deux chignons sur le côté qu’elle porte dans le premier film, Un nouvel espoir. Cette princesse guerrière, loin du cliché de la demoiselle en détresse, est inspirée des soldaderas, des femmes soldats ayant combattu durant la révolution Mexicaine.

La véritable Princesse Leia serait en fait Clara de la Rocha, célèbre colonel de la Révolution Mexicaine décédée en 1970 et personnage clé de la bataille de Sinaloa, qui a eu lieu dans le nord du Mexique en 1911. Lorsque George Lucas a imaginé le personnage de Leia, il avait la Leia de la Révolution Mexicaine en tête. En 2002, il confiait au magazine Time avoir "travaillé très dur pour créer pour créer ce personnage".

Les soldaderas de la Révolution étaient considérées comme une partie très importante des forces rebelles mexicaines. Une célèbre chanson de ce temps-là, baptisée "La Adelita", leur rend d’ailleurs hommage.

Loading...

Excalibur

Il semblerait que le mythe Arthurien ait été en partie inspiré d’évènements et d’objets réels. Une des pistes est à chercher du côté de la Chapelle de San Galgano à Montesiepi en Toscane. Là-bas se trouve une véritable épée enfoncée dans la pierre ayant appartenu à Galgano Guidotti, un saint décédé en 1181.

Galgano Guidetti était un noble impie et impétueux jusqu’au jour où l’Ange Gabriel apparut pour lui accorder le salut éternel. Il décida alors de s’établir en ermite et une voix lui implora d’abandonner ses désirs terrestres. Il accepta, estimant cette action comme réalisable, et planta son arme dans la pierre.

Bien des années plus tard, il mourut et pour immortaliser sa légende, les habitants construisirent la chapelle de Montesiepi autour de son épée. Des scientifiques ont pu dater l’arme et ont découvert une stèle à la mémoire de Galgano.

Star Trek

En effectuant le salut vulcain, Leonard Nimoy, l’interprète de Spock, n’a rien inventé. Ce signe a plus de 3000 ans, c’est le geste de bénédiction favori des Cohanim, les descendants du fils de Moïse. Aujourd’hui encore, ils continuent d’effectuer ce signe que leur apprit Aaron il y a près de trois millénaires.

Pour comprendre comment ce signe s’est retrouvé dans une série de science-fiction comme Star Trek, il faut remonter à l’enfance de Leonard Nimoy, l’interprète de Spock. Lorsqu’il est enfant, il participe à une cérémonie au cours de laquelle il remarque ce geste. Plus tard, lorsque Spock visitera la planète Vulcain, il décidera d’en faire le signe de salutations des habitants.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous