RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cuisine

Ces sauces asiatiques que vous ne connaissez probablement pas

21 juin 2022 à 15:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Voici des sauces inconnues au bataillon de votre répertoire culinaire, dont les noms vous laisseront sans doute perplexes, mais que vous trouverez facilement dans les épiceries asiatiques…

Avouez : avant que l’on ne vous alerte de la prochaine pénurie de sriracha pour cause de mauvaise récolte de piments mexicains (la faute au réchauffement climatique), vous n’étiez absolument pas au courant de l’existence de cette sauce très relevée indispensable à nombre de plats thaïlandais. Maintenant que vous ne pourrez bientôt plus en trouver, voici des idées pour agrémenter autrement vos plats.

La sauce Bulldog

Loading...

On vous arrête tout de suite : il n’y a pas un seul morceau canin dans cette recette incontournable à la gastronomie japonaise. Pourquoi Bulldog ? C’est le nom de la marque… La sauce Bulldog se sert généreusement sur une assiette de tonkatsu, le porc pané et frit que l’on déguste accompagné de riz et de chou blanc. On utilise aussi cette sauce cousine de la Worcestershire pour s’empiffrer de takoyaki, des boulettes de pâte et de poulpe cuites distinctives de la street food d’Osaka.

En terme de goût, il s’agit d’un condiment à base de tomates, de carotte, d’herbes aromatiques, de gingembre mais aussi de vinaigre et d’une kyrielle d’épices, qui lui donnent ce style aigre-doux.

La mayonnaise Kewpie

Loading...

On reste au Japon pour vous présenter la variante nippone de la mayonnaise. Les préparations toutes prêtes affichent sur les flacons "kewpie". Il ne s’agit pas du nom de la recette mais bien de la marque, tellement iconique qu’elle permet d’intituler la version japonaise de la mayo.

On l’utilise surtout dans les fameux sandwichs ultra-moelleux à base de pain de mie et dans lesquels la mayonnaise est mélangée à de l’œuf dur (le tamago sando). Pour la confectionner, on utilise les mêmes ingrédients de base que pour la recette traditionnelle, à savoir jaune d’œuf, moutarde et huile. Il faut y ajouter de la poudre de dashi, un trait de jus de citron et du sucre en poudre pour s’approcher au plus près de la fabrication de Kewpie.

La sauce Hoisin

Loading...

De la pâte de fèves de soja fermentée, du sucre, du sel, du vinaigre, de l’anis étoilé, un peu d’ail… Voilà les secrets de cette sauce à la texture sirupeuse qui permet de laquer le fameux canard cantonais. Ce n’est pas pour rien que de nombreux chefs la préconisent pour des marinades de porc ou de canard.

C’est en fait une sauce barbecue beaucoup plus douce. Vous vous êtes peut-être déjà aussi interrogés sur l’origine de la teinte brune d’un plat de nouilles sautées… Sachez enfin que la sauce hoisin peut être utilisée comme condiment froid dans lequel tremper des bouchées vapeur.

Sur le même sujet

Sauces et condiments asiatiques dans nos assiettes de l’été !

Bientôt à table

La pink sauce, la nouvelle obsession food sur TikTok et Twitter

Cuisine

Articles recommandés pour vous