Météo

C’est le printemps depuis ce 1er mars après un hiver 2022 sans un seul jour d’hiver

Station météo de l’Institut Royal Météorologique du Mont-Rigi

© Caroline Dossogne

01 mars 2022 à 11:17Temps de lecture1 min
Par Stéphane Piedboeuf

Le printemps météorologique commence aujourd’hui et l’Institut Royal Météorologique a publié son bilan climatique saisonnier de l’hiver 2022. Il fut chaud et humide et moins venteux que la norme malgré les tempêtes Eunice et Franklin.

Pas un seul jour d’hiver à Uccle

Un jour d’hiver est une journée où la température maximale est inférieure à 0 °C. La valeur a toujours été positive dans la station de référence. La normale est de 5,6 jours.

Les thermomètres sont tout de même descendus sous 0 °C pendant la nuit, mais beaucoup moins fréquemment que la norme de 29,7 jours. Durant les mois de décembre, janvier et février (l’hiver météorologique), les minima étaient négatifs à Uccle durant 16 jours.

Le jour le plus froid à Uccle était le 22 décembre (-4,2 °C) et le jour le plus chaud dans la station de référence était le 1er janvier (14,3 °C). Dans le pays la température la plus élevée fut mesurée le 30 décembre (15,8 °C à Assenede et Brasschaat) et la température la plus basse le 22 décembre (-10,9 °C à Saint-Vith).

Hiver pluvieux et orageux

Il y a eu plus de précipitation que la moyenne à Uccle (259,0 mm contre une valeur normale de 228,6 mm). Si les quantités de pluie étaient proches des normales au littoral (85% de la normale), elles étaient plus abondantes dans la région de la Gileppe et de la Warche (135% de la valeur normale). C’est à Witry (Léglise) que le pluviomètre a enregistré la plus grande quantité de pluie : 48,5 mm le 3 janvier.

Il y a eu 15 jours d’orage dans le pays cet hiver (normale 11,5 jours).

Peu de neige cet hiver

A Uccle il n’a neigé que 3 jours en décembre (normale : 12,6 jours). A peine 1 cm le 3 décembre, pas de quoi sortir les luges…

Dans le reste du pays, il y a eu 40 jours de précipitations neigeuses principalement (et logiquement) dans les Hautes-Fagnes et dans les parties hautes de l’Ardenne. C’est au Mont-Rigi que la neige a tenu le plus longtemps. La plus grande épaisseur de neige y a été mesurée le 9 janvier : 29 cm.

Malgré Eunice et Franklin, il n’y a pas eu beaucoup de vent durant les 3 mois d’hiver.

Malgré un mois de février très venteux avec un 18 février très agité (plusieurs pointes maximales de vent d’au moins 110 km/h et une rafale à 133 km/h), les mois de décembre et janvier ont été calmes. La vitesse moyenne du vent à Uccle était juste en dessous de la normale : 3,9 m/s (normale : 4,1 m/s).

Articles recommandés pour vous