RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Championnats de Belgique sur route : un autre sprinteur que van Aert, absent, ou une bordure surprise ?

Wout van Aert avec son maillot de champion de Belgique.

Qui pour succéder à Wout van Aert en tant que champion de Belgique sur route ? La question risque d'être sur les lèvres de tous les observateurs de cyclisme. Le vainqueur de l'an dernier, blessé au genou, sera absent et cela ouvre le jeu.

Le parcours, articulé autour de Middelkerke, aurait pu convenir à WVA, mais il est aussi taillé pour les sprinters... Le peloton parcourra en effet 209 kilomètres, résolument plats, autour de la ville côtière. Un parcours, sans vraie difficulté, souhaité par Johan Museeuw, l'architecte du tracé : "Je ne voulais pas faire de ces championnats une course semblable aux classiques printanières" expliquait-il lors de la présentation.

Il faudra cependant rester vigilant puisque les coureurs passeront à deux reprises par les Moeren où le vent souffle généralement assez puissamment. De quoi favoriser des bordures ? "Si ça ne casse pas là, on se dirigera peut-être vers un sprint royal à Middelkerke et cela aussi a son charme" poursuit Museeuw.

Qui d'autre que Wout van Aert ?

L'absence de Wout van Aert ouvre la voie à la meute de sprinteurs assoiffés, consciente que le parcours pourrait parfaitement convenir à leurs ambitions de maillot noir jaune rouge. On pense évidemment à Arnaud De Lie, en lévitation cette saison (six victoires et quinze top 10 en 27 jours de course) et qui, de par son jeune âge, aura sans doute le moins de pression sur ses épaules.

Interrogé sur une éventuelle pancarte de favori il y a quelques semaines, il avait d'ailleurs astucieusement botté en touche, préférant mettre la pression sur ses adversaires : "Achampionnat de Belgique, Wout van Aert sera également présent. À mes yeux, il est le meilleur coureur du peloton actuellement. Et puis, il y a encore Tim Merlier et Jasper Philipsen qui, sur ce genre d'arrivée, sont encore légèrement supérieurs à moi." Même s'il ne l'avouera donc pas, De Lie vainqueur de trois courses consécutives fin mai-début juin, paraît en tout cas particulièrement en forme.

Autre gars en forme, Jasper Philipsen. Alors qu'il vient de prolonger avec Alpecin-Fenix, le jeune coureur belge a raflé une étape du Tour de Belgique, fini à trois reprises dans le Top 3 et arraché une belle 8e place au général la semaine dernière. Combinez cela avec des qualités innées de placement et vous comprenez assez vite pourquoi il ne faut pas l'oublier dans la course dimanche.

Troisième larron à surveiller pour van Aert, Tim Merlier. Même s'il paraît moins en jambes que ses adversaires et sort d'un Tour de Slovénie sans relief en guise de préparation, il a déjà remporté les championnats de Belgique (2019) et sait donc s'y prendre. Vainqueur à trois reprises cette saison, dont une fois sur Tirreno, il a confirmé vouloir faire du National un objectif majeur.

Dans l'ombre médiatique de ce trio royal, on pointera des outsiders comme Jordi Meeus ou Gerben Thijsen. Dans tous les cas, ces 123e championnats de Belgique promettent d'être ouverts, indécis...et propices aux bordures ?

Sur le même sujet

Axel Merckx sur le forfait de van Aert : "Pour Jumbo-Visma, le maillot vert à Paris est plus intéressant que le maillot noir jaune rouge un an de plus"

Cyclisme

Articles recommandés pour vous