Champions League - Foot

Champions League : Guardiola célébré en Europe, Neymar et Mbappé pointés du doigt

La presse sportive européenne réagit à la demi-finale PSG-Manchester City

© D. R

29 avr. 2021 à 06:17 - mise à jour 29 avr. 2021 à 06:18Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Une mi-temps et puis s’en va ! Après avoir maîtrisé Manchester City et pris l’avantage via Marquinhos lors des 45 premières minutes, le Paris Saint-Germain s’est écroulé mercredi soir en laissant place à la réaction impétueuse des Anglais. L’équipe de Pep Guardiola et de capitaine Kevin De Bruyne a ainsi réussi à renverser cette demi-finale aller de Ligue des Champions à son avantage pour prendre une grosse option sur le retour. Un coup de force célébré par les principaux quotidiens sportifs européens.

"Guardiola annule Neymar et Mbappé", a titré le journal espagnol AS qui estime que les deux étoiles du PSG ont levé le pied après la première période. En Italie, le coach espagnol est aussi célébré "a puni Neymar et Mbappé", selon la Gazzetta. Le Corriere dello Sport ajoute quant à lui que les Cityzens "ont les mains sur la finale".

En France, le jugement est évidemment plus sévère. Pour L’Equipe, les Parisiens sont "au pied du Mur" alors qu’ils sont "condamnés à l’exploit" en Une du Parisien.


►►► À lire aussi : De Bruyne : "On jouait trop vite, ce n’est pas notre jeu"

►►► À lire aussi : "On prend deux buts vraiment bêtes", peste Marquinhos


Dans ses pages internes, le quotidien sportif français a insisté sur la deuxième période complètement ratée du PSG en mettant en évidence la "DisPARIStion" des hommes de Mauricio Pochettino, "séduisants et impressionnants en 1ère période" avant de sombrer.

Comme pour la presse européenne, les grands perdants du soir sont Kylian Mbappé et Neymar. Le premier "n’a jamais véritablement existé" alors que le second a "basculé dans un énervement nocif". Les deux compères ont été crédités d’une note de 3 et de 4 dans un bulletin qui pointait également les responsabilités de Navas, Paredes et Gueye. Des notes sévères qui contrastent avec le 7 attribué à Kevin De Bruyne, "lumineux" après avoir véritablement "pris en main le jeu de son équipe" en deuxième période. Pas étonnant que le Diable rouge, buteur, ait été désigné homme du match.

+1

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous