Chanson "russe": "Nathalie" de Gilbert Bécaud

Chanson "russe" : Nathalie - Gilbert Bécaud

© Tous droits réservés

02 juin 2018 à 16:07 - mise à jour 25 juin 2018 à 21:31Temps de lecture1 min
Par David Houdret et Bruno Tummers

C’est dans les années 50 que le public français découvre Gilbert Bécaud. Mais c’est lors des 60’s qu’il est au sommet de sa popularité. La légende dit qu’on cassait les fauteuils pour lui à l’Olympia. Bécaud est d’ailleurs le recordman des passages dans cette salle avec pas moins de 33 rentrées.

Monsieur 100.000 volts sort Natalie en 1964, la même année que L’orange et Rosy and John qui seront d’autres succès.  Il est un mélodiste qui va travailler avec de nombreux auteurs. L’un d’entre eux est Pierre Delanoë. On lui doit notamment Les lacs du Connemara, L’été indien ou encore La ballade des gens heureux.

Delanoë imagine Bécaud visitant Moscou, se retrouvant sur la Place Rouge accompagné d’une guide qui le séduit. Il vient de rencontrer Nathalie. Il l’imagine boire un chocolat de chez Pouchkine. Le café n’existait pourtant pas et a été créé en 1999 soit 35 après la chanson. L’inauguration s’est bien évidemment faite en présence de Bécaud qui y interpréta Nathalie.

Les paroles

La place Rouge était vide
Devant moi marchait Nathalie
Il avait un joli nom, mon guide
Nathalie

La place Rouge était blanche
La neige faisait un tapis
Et je suivais par ce froid dimanche
Nathalie

Elle parlait en phrases sobres
De la révolution d'octobre
Je pensais déjà
Qu'après le tombeau de Lénine
On irait au café Pouchkine
Boire un chocolat

La place Rouge était vide
J'ai pris son bras, elle a souri
Il avait des cheveux blonds, mon guide
Nathalie, Nathalie

Dans sa chambre à l'université
Une bande d'étudiants
L'attendait impatiemment
On a ri, on a beaucoup parlé
Ils voulaient tout savoir
Nathalie traduisait

Moscou, les plaines d'Ukraine
Et les Champs-Élysées
On a tout mélangé
Et l'on a chanté

Et puis ils ont débouché
En riant a l'avance
Du champagne de France
Et l'on a dansé

Et quand la chambre fut vide
Tous les amis étaient partis
Je suis resté seul avec mon guide
Nathalie

Plus question de phrases sobres
Ni de révolution d'octobre
On n'en était plus là
Fini le tombeau de Lénine
Le chocolat de chez Pouchkine
C'est, c'était loin déjà

Que ma vie me semble vide
Mais je sais qu'un jour à Paris
C'est moi qui lui servirai de guide
Nathalie, Nathalie

Inscrivez-vous à la newsletter Vivacité!

Chaque vendredi matin, retrouvez toutes les infos de la chaîne radio proche de vous, avec les invités, les concours, les événements et l’actualité de vos animateurs.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous