Musique

Chaque semaine, on passe 20 heures à écouter de la musique

Plus des deux tiers des mélomanes disent que la musique est important pour leur bien-être psychologique.

Photographie Real People Group / Getty Images ©

21 nov. 2022 à 16:10Temps de lecture2 min
Par Caroline Drzewinski

Des millions de personnes à travers le monde se tournent vers la musique en ces temps difficiles. Pour preuve, les mélomanes consacrent plus de 20 heures au quatrième art chaque semaine, selon un nouveau rapport de la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI).

Ce chiffre est nettement supérieur aux 18 heures et 24 minutes que les internautes consacraient, chaque semaine, à l’écoute musicale en 2021. Pour arriver à cette conclusion, l’organisation a étudié la consommation de la musique de 44.000 personnes de 22 pays. Elle a constaté que plus des deux tiers des répondants affirment que le quatrième art est important pour leur bien-être psychologique. Il joue également un rôle important dans leurs activités sportives : 88% des sondés déclarent que la musique leur sert d’accompagnement sonore lorsqu’ils courent, contre 83% pour les adeptes du yoga.

Si certains genres sont connus pour améliorer les performances sportives, les amateurs de musique ont une approche très éclectique. Ils écoutent, en moyenne, huit styles différents. La pop reste le genre le plus plébiscité à l’échelle mondiale, suivi du rock et du hip-hop/rap. Toutefois, chaque pays reste très attaché à ses productions locales comme le sertanejo au Brésil, l’afrobeats au Nigéria, le dangdut en Indonésie et le liscio en Italie. 

Cette grande diversité musicale est favorisée par l’essor du streaming audio. Près des trois quarts des répondants écoutent de la musique sur des plateformes comme Spotify, Deezer ou Apple Music, gratuitement ou en souscrivant à un abonnement. Les Suédois sont ceux qui rechignent le moins à payer pour découvrir de nouveaux morceaux (56%), suivis par les Britanniques (52%) et les Américains (51%). 

Sans grande surprise, les plateformes de streaming audio payantes sont particulièrement populaires auprès des 25-34 ans et des 16-24 ans. Mais ce mode de consommation musicale fait aussi du chemin chez les mélomanes plus âgés. Huit internautes âgés entre 55 et 64 ans sur dix déclarent qu’il est plus facile que jamais d’écouter de la musique de nos jours. 

Les plateformes de vidéos courtes comme TikTok contribuent à ce phénomène aux quatre coins de la planète, et plus particulièrement en Afrique du Sud, au Mexique et au Brésil. À l’échelle mondiale, 63% des personnes interrogées par l’IFPI affirment que la musique est ce qui les pousse à passer du temps sur ce genre d’applications. 

Malgré l’explosion des moyens d’écoute de la musique, l’IFPI regrette la persistance du piratage. Près d’un tiers des répondants déclarent avoir utilisé des méthodes illégales ou sans licence pour télécharger et écouter des chansons. Le recours à la fraude est particulièrement répandu chez les jeunes générations et dans certains pays comme le Nigeria, l’Inde, la Chine et l’Indonésie. "Cela nuit à ceux qui créent et investissent dans la musique, tout en perturbant l'écosystème sain qui permet aux artistes émergents et établis de connaître un succès créatif et commercial", affirme Frances Moore, directrice générale de la Fédération internationale de l’industrie phonographique, dans le rapport.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous