RTBFPasser au contenu
Rechercher

Charleroi : 350 logements sur le Sacré-Français pour intégrer les terrils à la ville

Charleroi : Intégrer les terrils à la ville... 350 logements sur le Sacré-Français
03 sept. 2020 à 15:59 - mise à jour 03 sept. 2020 à 15:59Temps de lecture1 min
Par Mathieu Van Winckel

Depuis les grands axes, on ne le voit pas. On pourrait d’ailleurs passer 1000 fois sur la chaussée de Bruxelles à Charleroi sans comprendre que 300 hectares d’espaces vides se trouvent en bordure de cette chaussée densément habitée. Coincé entre l’hôpital Marie-Curie et le quartier de la Broucheterre, le terril offre pourtant de belles vues à celui qui a le courage de grimper à son sommet. C’est là que la société Valimo projette de construire 350 logements. Cette société se charge de valoriser les anciens espaces miniers. C’est ensuite un promoteur qui se chargera de la construction.

"Il y a un nouvel attrait pour ces territoires", explique Chantale Vincent, l’une des architectes du projet. "Des regards qui veulent valoriser ces paysages naturels, la biodiversité. Ces lieux de détente ont pris une importance dans les tissus urbains denses." Le projet de Valimo propose trois espaces différents qui se répartiront sur les pentes du terril. Un premier quartier de logements modernes imbriqués les uns dans les autres avec des espaces centraux collectifs et récréatifs. L’idée c’est d’y laisser la nature s’y implanter. Comme si le terril et sa verdure coulaient entre les bâtiments.

Un deuxième quartier serait consacré à des habitats partagés. Christophe De Nys, architecte lui aussi, explique "qu’une centaine de logements seront répartis par blocs de cinq ou six pour permettre à des gens qui veulent créer une collectivité, des liens humains, de s’installer ensemble." L’idée est de créer une zone sans voiture autour de ces habitats et laisser les parkings à proximité. Et un troisième espace sera consacré à des activités économiques artisanales.

D’autres espaces de sport, d’activités communautaires et d’agriculture citadine sont envisagées. Pas d’agenda. C’est le genre d’objectif vers lesquels on avance sans savoir exactement quand on arrivera.

Articles recommandés pour vous