Jupiler Pro League

Charleroi prolonge sa série de victoires face à l'Antwerp et repasse en tête

30 août 2020 à 18:06 - mise à jour 30 août 2020 à 18:06Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Charleroi a pris la mesure de l’Antwerp dans le cadre de la quatrième journée de Pro League. Efficaces et solides défensivement, Les Carolos continuent leur impressionnant début de saison. Avec quatre victoires en quatre matches, ils trônent en tête du classement. Shamar Nicholson a signé son premier doublé avec les Zèbres.

Tous les deux vainqueurs le week-end dernier, Karim Belhocine et Ivan Leko jouent la carte de la continuité. Ils opèrent chacun un changement. Shamar Nicholson remplace Mamadou Fall exclu contre OHL. Simen Juklerod prend la place de Nill De Pauw avec un profil plus défensif. Et l’option de l’ex-coach de Bruges fonctionne bien dans le premier quart d’heure.

Les Anversois posent des soucis aux Carolos. Mais cette saison, les Zèbres sont d’une efficacité redoutable. Kaveh Rezaei gagne un duel aérien au milieu de terrain et lance une offensive rapide. Ali Gholizadeh déchire le rideau défensif anversois d’une passe précise, Ryota Morioka laisse passer pour Nicholson. Le Jamaïcain se remet sur son pied droit et décoche une frappe limpide (1-0, 17e).

Alexandre Boucaut exclut Birger Verstraete

Déjà mené, le Great Old se retrouve à dix après l’exclusion logique de Birger Verstraete pour une semelle sur Marco Ilaimaharitra rouge (22e). En cinq minutes, le match a tourné. Pieter Gerkens place un ballon sur la barre et rappelle aux Carolos que rien n’est plié (31e). Une pluie intense s’abat sur la cité carolo et complique la tâche des 21 acteurs. Les cartons se multiplient (6 jaunes, une rouge).

Les Zèbres sont dans leur position préférée : ils peuvent attendre et se projeter. Le moindre espace offert par l’Antwerp est mis à profit Jean Butez doit s’interposer sur une tête de Nicholson, déviée par Abdoulaye Seck (53e). Charleroi maîtrise et se crée les occasions pour se mettre à l’abri. Sans les convertir. Morioka frappe sur la barre (61e) Gholizadeh ou Rezaei ne font pas toujours les bons choix.

Du coup, ils restent sous la menace d’un ballon perdu ou d’un exploit individuel. Dieumerci Mbokani, plutôt discret, possède le profil pour exploiter les deux. Son slalom est beau mais ne débouche pas un véritable danger grâce à Maxime Busi et à la solidarité des défenseurs zébrés (74e). Les hommes de Belhocine n’ont encaissé qu’un but en quatre rencontres, ils démontrent une nouvelle fois pourquoi.

Frank Tsadjout manque une nouvelle balle de KO, au contraire de Nicholson qui fixe le score final à 2-0 dans les arrêts de jeu (90e+1).

Après avoir joué le FC Bruges et l’Antwerp, Charleroi affiche toujours un bilan étincelant de 12 points sur 12.

Loading...

Articles recommandés pour vous