Agence Tourisme

Charleroi : un "pays" pas si noir que cela

© Tous droits réservés

11 déc. 2020 à 09:01 - mise à jour 11 déc. 2020 à 13:42Temps de lecture3 min
Par Christian Rousseau

Située en province du Hainaut, Charleroi est la deuxième ville wallonne après Liège en termes d’habitants. Son nom remonte au temps de la citadelle défensive destinée à renforcer la frontière entre les Pays-Bas Espagnols et la France. En l’honneur du souverain d’Espagne, Charles II, elle est baptisée " Charl le Roy ". Elle n’a jamais été conçue comme une ville ‘habitable. Sa fonction première a toujours été autre chose : en premier lieu la défense, puis l’extraction du charbon, suivie de la sidérurgie et la verrerie ; comme si la construction de la ville elle-même n’avait été qu’un " effet secondaire " d’un autre objectif. Aujourd’hui, un vent favorable souffle sur la ville, sa redynamisation urbaine entamée dans les années 1990 commence à porter ses fruits.

 
 

 

Les bons plans touristiques

URBAN DREAM

Hors de question de quitter Charleroi sans passer par Marchienne-au-Pont. Certes, cette ancienne commune est réputée pour ses quartiers ouvriers et ses usines. Mais c’est dans cet univers que s’est développé le projet " Urban Dream " qui consistait à apporter de la couleur et de la gaieté dans un paysage marqué par l’industrie.

Durant les trois éditions de ce projet, plus d’une centaine de graffeurs et peintres, belges et internationaux, ont investi plusieurs murs situés sur la route de Mons, la route Latérale ou le long de la Sambre et du canal Charleroi-Bruxelles. Grâce à cette initiative, Charleroi s’est intégrée dans le club des villes européennes ouvertes au streetartists.


Le canal prend naissance à Dampremy, où il est relié à la Sambre. A partir de Dampremy, il traverse les communes carolorégiennes de Marchienne-au- Pont, Monceau-sur-Sambre, Roux et Gosselies. Il continue ensuite vers Luttre, Seneffe, Ronquières, Tubize, Halle, Ruisbroek et Bruxelles, où il rejoint le canal de Willebroek. Le percement de ce canal permettait, via le canal de Willebroek et l’Escaut de livrer du charbon aux Pays-Bas.

 

Asphalte : biennale d’ART URBAIN


En 2014, des stars internationales du street art ont investi Charleroi pour participer à la première biennale d’art urbain " Asphalte ". Initié par BPS22, espace de création contemporaine de la Province de Hainaut, le projet comprend onze fresques monumentales, réalisées au centre-ville, ainsi que des dizaines d’autres interventions plus petites. Elles parsèment la ville qui ambitionne de devenir la capitale de l’art urbain. En tout cas, Charleroi devient un véritable musée à ciel ouvert ! Les bons plans touristiques d’Armelle à Charleroi 

La plupart des fresques sont toujours visibles et la prochaine Biennale utilisera d’autres murs. Une carte et un guide de visiteurs sont disponibles à la Maison du Tourisme.

http://www.asphalte-charleroi.be

 

Le Rockerill


Rue de la Providence 136

6030 Marchienne

071 70 20 19

Nous n’en avons pas fini avec les décors postindustriels, l’un des plus surprenant nous attend… à un jet de pierre du centre-ville, du côté ouest, se tient le Rockerill, contraction de Rock et de cockerill

Abandonnée à son triste sort suite au déclin de l’industrie sidérurgique, l’usine de La Providence a repris vie. En effet, les anciennes forges ont été réaménagées en un centre urbain dédié aux cultures populaires, sociales et alternatives.

 

Les bons plans nature

Randonnée sur les terrils du Martinet

 

L’accès aux terrils se fait depuis la Place Frédéric à Roux. Les terrils du Martinet sont traversés par le sentier de Grande Randonnée GR412 " sentier des terrils " qui parcourt les bassins miniers wallons de Blegny-Mine à Bernissart et relie les grands sites du patrimoine minier de Wallonie et du nord de la France. Pour les randonneurs qui suivent le GR412, consulter le topo-guide pour la boucle additionnelle

" Circuit n°5 du Martinet ".

Les TERRILS du MARTINET, classés en réserve naturelle RNOB. Le site du Martinet comporte la plaine de l’ancien triage-lavoir, plusieurs bâtiments du carreau du puits n°4 du Martinet et deux terrils qui se distinguent au loin depuis les hauteurs de Monceau-sur-Sambre et de Marchienne- Docherie. 50 hectares d’espace où la nature et l’histoire se mêlent au cœur d’un site magnifique. Les deux terrils reliés par des sentiers de promenade sont un florilège de nature. On y observe : boulaies, pelouses sèches, pelouses pionnières, prairies, fourrés, éboulis…pour le plus grand plaisir des naturalistes, guides nature et promeneurs.

Les TERRILS du MARTINET
Rue de Roux 288

6044 Charleroi

 

Les bons plans patrimoine

BPS22

Cet édifice industriel de verre et de fer, d'une surface de plus de 2500 m², a été érigé en 1911.

En Septembre 2015, après plus d’un an de travaux et plusieurs réaffectations, le BPS22 rouvrira ses portes pour devenir la plate-forme de diffusion culturelle capable d’accomplir les missions d’un musée et d’un service public centré sur la diffusion et le développement culturel. Il accueille des expositions classiques, des créations in situ, comme des expérimentations plus événementielles, réunissant différentes disciplines artistiques (musique, théâtre, danse etc.) et de différentes esthétiques (techno culture, arts
électroniques etc.).

http://www.bps22.be

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous