RTBFPasser au contenu
Rechercher

Chine: la fabrication de produits électroniques grippée par le coronavirus

Chine : la fabrication de produits électroniques grippée par le coronavirus
28 févr. 2020 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Am.C. avec Adrien Simorre

C’est une conséquence prévisible du coronavirus. Les chaînes de production situées en Chine sont paralysées. Automobile, textiles… tous les secteurs sont concernés. Et l’industrie électronique est particulièrement exposée. 

Foxconn, Pegatron : ces noms ne vous disent peut-être rien. Et pourtant, votre téléphone ou votre ordinateur a de fortes chances d’avoir été assemblé en Chine par un de ces fabricants taïwanais.


►►► À lire aussi : Pièces détachées introuvables et délais de livraison allongés à cause du coronavirus


Lili, taïwanaise de 35 ans, travaille pour l’une de ces sociétés à Shangai. Mais depuis le début de l’épidémie, elle est bloquée dans cet hôtel de Taipei. "Normalement, mon entreprise a des dortoirs. Mais comme beaucoup d’employés Taïwanais sont revenus, le dortoir est complet donc je reste à l’hôtel. Pour l’instant, je n’ai aucune idée de la date à laquelle je vais rentrer en Chine."

Usines qui tournent au ralenti

Et en Chine, les ouvriers peinent aussi à regagner leur poste. Résultats : les usines de téléphones, d’ordinateurs et de tablettes tournent au ralenti. "Pour l’instant, plus de 30 villes sont encore à l’arrêt et certains axes de transport restent contrôlés donc toutes les usines ne peuvent pas fonctionner. En fait seule une petite portion d’usines a pu rouvrir", explique Shin-Hui Chen, économiste à l’institut Chung-Hua de Taipei. Pour le nouvel iPhone SE, qui devait être mis sur le marché au mois de mars, je pense qu’il y aura un vrai impact. Ils devraient repousser son lancement. "

La marque à la pomme est loin d’être la seule concernée. La nouvelle console Nintendo ou le casque de réalité virtuelle de Facebook seraient déjà retardés.

Pour éviter la catastrophe, les fabricants tentent désormais de délocaliser dans l’urgence la production hors de Chine. Ces dernières semaines, les usines situées au Vietnam ou à Taiwan ont ainsi vu bondir le nombre de commandes.


►►► À lire aussi : Le vrai du faux sur le coronavirus


 

Sujet JT du 26 février 2020 : pénuries de pièces détachées électroniques à cause du coronavirus

Coronavirus : Pénurie de composants électroniques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous