Regions Liège

CHR Verviers et Centre hospitalier de Malmedy en route pour s’unir

Les deux hôpitaux (Verviers et Malmedy) vont constituer un groupement hospitalier.

© Montage RTBF – Olivier Thunus

L’Union fait la force, c’est la devise de la Belgique, c’est aussi en ce moment celle des hôpitaux. L’heure y est aux grands rapprochements afin d’être plus fort demain. C’est le cas notamment entre le Centre hospitalier Reine Asdrid de Malmedy et le Centre hospitalier régional de Verviers. Leurs conseils d’administration viennent d’approuver un projet de constitution d’un groupement hospitalier. Il ne s’agit donc pas d’une fusion, même si les collaborations sont appelées à se développer.

Ne parlons pas de fusion, les deux hôpitaux s’en défendent. Et à y regarder de plus près, le projet est plus proche de la cohabitation légale que du mariage : " Les deux structures maintiennent leur existence, une certaine autonomie, une présence là où ils sont, mais tout cela pour créer une grande institution qui sera le pôle de soins de l’Est de la province de Liège au sein du réseau public Elipse. On se trouve vraiment devant la volonté de travailler ensemble, d’avoir un projet médical commun, une gouvernance commune, un compte de résultat commun, etc. ", précise Philippe Boury, président du conseil d’administration du CHR Verviers.

Avec ce groupement hospitalier, il s’agit d’être plus fort pour affronter les défis à venir. Avec certains avantages : " Ce groupement d’hôpitaux permet vraiment à Malmedy et à Verviers d’avancer dans les projets d’investissements qu’ils ont pour les années futures et d’apporter une offre de soins complémentaire pour leur bassin de vie. Nous avons déjà une unité de dialyse à Malmedy qui appartient au départ à Verviers. Nous avons également des coopérations en matière d’oncologie et de ressources humaines, et nous développons vraiment au fil du temps ces coopérations avec Verviers. L’offre de soins sera davantage renforcée. Les équipements que nous achèterons seront encore davantage modernes, donc je pense que le patient a tout à gagner à ce rapprochement entre les deux institutions ", détaille Jacques Remy-Paquay, président du conseil d’administration du Centre hospitalier Reine Astrid de Malmedy.

Les deux partenaires ont aussi passé un accord pour garantir la position administrative du personnel déjà en poste et le volume de l’emploi. Ensemble, le groupement disposera de près de 600 lits pour plus de 2000 membres du personnel. Des groupes de travail vont maintenant se mettre en place afin d’aboutir en mars prochain.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous