Journal du classique

Chris Umé, ce Belge qui a bluffé l’Amérique en faisant chanter un air d’opéra aux jurés d’America’s got Talent

© © Capture écran YouTube

Chris Umé et sa société Metaphysic se sont hissés cette semaine en finale du grand show America’s got talent, grâce à leurs vidéos hyperréalistes de "deepfake" dont ils ont le secret. Leur prestation, qualifiée de "meilleur numéro de tous les temps", a littéralement soufflé les juges et le public américains en faisant chanter un air d’opéra à deux des jurés et au présentateur de l’émission.

Pour ceux qui seraient passés à côté du phénomène du deepfake, ce procédé numérique utilise l’intelligence artificielle pour manipuler une vidéo ou un son. Utilisé à des fins récréatif, le deepfake permet, par exemple, d’utiliser le visage de n’importe quelle célébrité ou personne lambda pour lui faire dire n’importe quoi. On vous laisse imaginer les dérives de ce genre de technologie.

Le Limbourgeois Chris Umé et sa société Metaphysic excellent dans cette technologie et l’ont encore prouvé ce mardi 30 août dernier sur le plateau d’America’s got Talent. Sur la scène, trônent trois caméras à l’allure futuriste. Entrent alors sur scène trois chanteurs lyriques qui se placent chacun devant l’une des caméras. L’écran s’allume et laisse apparaître le visage du plus emblématique et impitoyable juge de l’émission américaine, Simon Cowell. Et ce visage se met alors à chanter Nessun dorma, l’un des airs d’opéra les plus connus, popularisé par Luciano Pavarotti. Et comme si cela ne suffisait pas pour impressionner l’assemblée, ce sont ensuite les visages de Terry Crews, le présentateur de l’émission, et d’Howie Mandel, qui ont continué à chanter l’air d’opéra. Un trio des plus étonnants de réalisme qui a complètement bluffé le jury et les spectateurs présents dans la salle.

Loading...

Simon Cowell, qui avait déjà vécu lors d’une autre prestation de Chris Umé l’étrange expérience de se voir sur un écran en train de chanter, a qualifié cette performance donnée par le Belge de "meilleur numéro de tous les temps". Un grand honneur lorsqu’on connaît la réputation du juge qui ne mâche jamais ses mots.

Lors de cette demi-finale, les juges et le public étaient appelés à voter pour sélectionner les finalistes de l’émission et Chris Umé et son équipe ont fait l’unanimité et seront en finale dans deux semaines.

Chris Umé a fondé son entreprise Metaphysic en pleine pandémie, avec son frère Kevin et un Australien, Tom Graham. Le Limbourgeois s’est fait connaître grâce à ses vidéos de deepfake, notamment de Tom Cruise, diffusées sur Tik Tok. Interrogé par la VRT, Chris Umé s’est dit très fier de ce qu’ils ont accompli en un an seulement.

Avec son équipe, il est en pleine préparation de leur prestation de finale d’America’s got Talent :"Nous allons faire quelque chose qui ne s’est jamais produit auparavant, et nous ramènerons un artiste légendaire pour donner une performance scénique sans précédent". La finale se déroulera le mardi 13 septembre prochain.

Sur le même sujet

Piégés par un deepfake, les maires de Berlin, Madrid et Vienne se sont entretenus avec un faux maire de Kiev

Guerre en Ukraine

Avant Ardisson, 5 deepfakes qui ont marqué les internets

Culture Club

Articles recommandés pour vous