Musique

Christine and the Queens réagit aux critiques sur sa consommation de cannabis

© David M. Benett – Getty Images

Face aux nombreuses critiques sur sa consommation de cannabis, Christine and the Queens s’est rendu sur TikTok pour mettre les points sur les "i" et les barres sur les "t".

Ces derniers temps, Christine and the Queens les a consacrés à l’élaboration de son prochain album qui sortira le 23 septembre, "Redcar les adorables étoiles". Pendant son procédé artistique, il a décompressé en fumant quelques bûches et s’est heurté aux critiques des internautes qui ont jugé sa consommation de cannabis excessive.

Face aux critiques, Christine and the Queens n’a pas pu garder le silence et a mis les choses au clair sur TikTok."J’en ai assez que ma page soit devenue réceptacle d’un trolling aussi réducteur, problématique, sexiste et surtout particulièrement déchaîné. Tout ça parce que j’ai eu l’honnêteté de poster deux-trois photos où j’indiquais ma consommation de weed. J’en ai assez de ce malentendu entretenu par mon silence, qui était censé protéger mon art. J’ai fait beaucoup de musique pendant que vous étiez occupés à me traiter de camé. Je m’étais dit que je ne devais pas commenter, que je ne devais pas faire exister ce truc et que je devais protéger ma musique. Ce que vous me reprochez, ce que vous présupposez et fantasmez de moi, c’est-à-dire que je suis psychotique et camé, vous extrapolez sur moi. Vous m’avez vu fumer des joints, c’est ma seule consommation. 80% des artistes sur lesquels vous vous excitez la plupart du temps sont des mecs qui consomment beaucoup plus de trucs, notamment du purple sirup, de la cocaïne ou de la kétamine. Donc pourquoi je serais en fin de vie, psychotique et proche de l’asile parce que je fume des joints ?"

Face aux déclarations de l’interprète de "Saint Claude", les internautes ont finalement affiché leur soutien.

Loading...

Redcar, une construction

Christine and the Queens a poursuivi en rappelant à sa communauté qu’on ne connaît pas les gens à travers un téléphone et a donné des précisions sur Redcar. "On va modérer un peu plus la page de façon à ce que j’ai du plaisir à m’exprimer, à communiquer avec les gens qui sont intéressés par mon projet. Ne présupposez pas que vous connaissez quelqu’un parce que vous le voyez sur Tiktok. Redcar, comme toutes mes constructions poétiques et philosophiques, est une construction poétique et philosophique qui m’aide à devenir. Je ne suis pas dans le marketing, je ne suis pas dans une image lisse, je ne suis pas dans le mensonge. Je suis un artiste. Vous pensez que ça peut le faire ou ça va être moyen ? Vous me le dites. En tout cas, je vous aurais dit ce que je pense."

Redcar est donc plus qu’un personnage, plus qu’un alter ego. C’est une construction identitaire. "Je me genre au masculin depuis un an maintenant. Un peu plus officiellement dans ma famille et dans mon intimité ces derniers mois. C’est un processus assez long.", a déclaré l’artiste.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous