Regions Liège

Christophe Collignon remplacera Pierre-Yves Dermagne à la Région Wallonne

Etre ou ne pas être le "fils Collignon"....

© © Tous droits réservés

01 oct. 2020 à 06:18Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry, Anne Poncelet

Le casting du nouveau gouvernement fédéral profite par ricochet à Christophe Collignon. Le bourgmestre de Huy, député wallon, reprend le mandat de Pierre-Yves Dermagne au gouvernement de la Région wallonne. Le logement et les pouvoirs locaux seront ses compétences. Reste à savoir aujourd’hui qui le remplacera comme à Huy puisqu’il sera bourgmestre empêché.

Un municipaliste, homme de dossiers

Il y a quelque chose du drame shakespearien dans le destin politique de ce municipaliste. Avocat de profession, mais surtout fils et petit-fils de potentats socialistes, il aurait dû devenir bourgmestre amaytois voici une quinzaine d’années, et prendre la succession de son paternel. Mais ce sont les écologistes qui ont pris le pouvoir. Un échec cuisant. D’autant qu’au même moment, sa sœur, elle, a réussi à s’imposer dans une commune hesbignone des alentours. Il a fallu qu’il déménage, qu’il devienne hutois, pour décrocher -enfin- une écharpe mayorale. Et qu’il parvienne à pacifier une ville minée par les querelles intestines entre camarades.

Entretemps, cet homme de dossier et de dialogue a entamé une carrière de parlementaire, jalonnée de succès, d’élections en réélections. Il a repris le flambeau familial, très régionaliste, avec parfois même quelques accents très francophiles, aux limites du rattachisme. Son entrée au gouvernement wallon, ce n’est pas encore la ministre présidence comme son père. Mais il s’en approche. Et, avec cette promotion, même s’il s’en défend vigoureusement, il règle son pas sur le pas de son papa…

Articles recommandés pour vous