Tous les sports

Christophe De Keyser, maître-nageur à mi-temps et 6e des championnats du monde longue distance à Samorin

© Benjamin Lantrebecq

Christophe De Keyser a réussi une nouvelle performance de très haut niveau dans une saison 2022 pleine. Le Brabançon a pris une belle sixième place aux championnats du monde ITU de triathlon longue distance à Samorin. En Slovaquie, De Keyser a bouclé les 2 km de natation, 80 km de vélo et 18 km de course à pied en 3h18:02. Emmanuel Lejeune, l’autre Belge engagé, s’est classé 25e.

Le titre est revenu au Français Pierre Le Corre, vice-champion d’Europe à Munich, devant les Allemands Florian Angert et Frederik Funk. Longtemps en lutte pour le Top 5, De Keyser n’a cédé que dans les 500 derniers mètres face au Français Clément Mignon. Il lui manque finalement 9 secondes pour accrocher une cinquième place qui aurait eu des allures de victoires.

Diplômé en marketing à la KUL, le triathlète travaille à mi-temps comme maître-nageur à la piscine d’Overijse pour pouvoir continuer à s’entraîner. Un Top 5 aux mondiaux lui aurait assuré d’obtenir le statut de sportif de haut niveau et le soutien (notamment financier) qui l’accompagne.

A 29 ans, De Keyser s’est tourné vers le triathlon longue distance après plusieurs saisons en "quart" (la distance olympique). Ce "switch" s’est révélé plutôt fructueux. Il a décroché sa première victoire sur le circuit Ironman en mai sur le 70.3 de Marbella. Un succès qui lui a ouvert les portes des Mondiaux de "demi" qui se disputeront fin octobre à St George dans l’Utah. Entre-temps, il s’alignera également aux championnats d’Europe ITU fin septembre à Bilbao.

 

Articles recommandés pour vous