Les Choix de Musiq'3

Christophe Rousset et Les Talens Lyriques rendent hommage à Pauline Viardot

23 sept. 2022 à 01:15Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Titre en anglais (c’est la mondialisation qui veut cela !) mais disque français, hommage à une grande musicienne née et morte à Paris et répertoire majoritairement francophone pour ce nouveau CD dirigé par Christophe Rousset. Mais quelles que soient les qualités théâtrales du chef (dirigeant comme de coutume ses Talens Lyriques), les vedettes sont ici deux femmes.

Il y a d’abord Pauline Viardot, dédicataire de ce programme, dont on a commémoré le bicentenaire en 2021 mais qui vaut bien qu’on la célèbre encore sans discontinuer, tant comme interprète (c’est le cas ici à travers ce florilège de rôles qu’elle chanta) que comme compositrice (et là, il restera du travail à faire). Il y a ensuite la mezzo-soprano suisse Marina Viotti, fille de chef (Marcello) et sœur de chef (Lorenzo) et assurément un des talents les plus intéressants de la jeune génération lyrique. C’est elle qui passe ici avec une même aisance d’Orphée (celui de Gluck, revu par Berlioz) à la Dalila de Saint-Saëns en passant par Marie-Magdeleine (le très rare Méryem la Magdaléenne de Massenet, occasion de la dernière apparition sur scène de la Viardot), Rachel (La Juive de Halévy), Leonor (La Favorite de Donizetti), Didon (Les Troyens de Berlioz) ou Sapho de Gounod, mais aussi – en italien cette fois – Romeo (Bellini), Rosina ou Semiramide de Rossini. Un disque qui séduit par qualité de l’interprétation, mais aussi par la cohérence du répertoire.

CD Aparte/Integral

Ecoutez un extrait

Loading...

Tentez de remporter un exemplaire

Loading...

Sur le même sujet

Pauline Viardot, compositrice française, pianiste et une diva du romantisme au destin exceptionnel

L'atelier des muses

Les 200 ans de Pauline Viardot : redécouvrez le parcours de la chanteuse incarnée par Fanny Ardant

Pauline Viardot

Articles recommandés pour vous