Cyclisme

Chute d'Evenepoel en Lombardie : Deceuninck-Quick Step collabore à l'enquête de l'UCI

Chute d'Evenepoel en Lombardie : Deceuninck-Quick Step collabore à l'enquête de l'UCI

© MARCO BERTORELLO - AFP

29 août 2020 à 09:35 - mise à jour 29 août 2020 à 09:35Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants

La vidéo où on voit Davide Bramati prendre un objet dans la poche de Remco Evenepoel continue d'alimenter les conversations. Au lendemain de l'annonce de l'ouverture d'une enquête, Deceuninck-Quick Step a réagi officiellement. La formation belge affirme collaborer pour "mettre fin à toutes les spéculations autour de l'incident".

"Nous voulons clarifier les choses, nous avons été en contact avec la Cycling anti-doping foundation pour évoquer l'incident autour du crash de Remco Evenepoel en Lombardie. Comme il a déjà été dit publiquement, l'objet qui a été récupéré dans la poche de Remco était une petite bouteille contenant des produits de nutrition et il a été enlevé pour le placer le plus confortablement possible sur la civière. Nous avons confirmé cela à la CADF et nous allons continuer à coopérer à l'enquête si nécessaire."

"En ce qui concerne les transmission de données (qui interpelle l'UCI, ndlr), nous tenons également à préciser que les données de localisation sont transmisses par l'appareil de Velon qui est installé sur les vélos en partenariat avec l'organisateur. Ces appareils permettent à tout le monde, y compris les fans, de suivre les coureurs et de voir les données en direct pendant la course. Nous sommes confiants que cela va mettre fin à toutes les spéculations autour de l'incident".

Remco Evenepoel, 20 ans, qui était le grand favori de l’épreuve, a lourdement chuté lors du Tour de Lombardie. A une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, dans la descente du Mur de Sormano, il est tombé dans un ravin après avoir heurté un muret en pierre. Le jeune Belge doit observer une période de repos absolu d’au moins six semaines.

 

Articles recommandés pour vous