RTBFPasser au contenu
Rechercher

Plein Écran

Cinéma : Elvis – Black Phone

22 juin 2022 à 06:45Temps de lecture2 min
Par Cathy Immelen

Le mercredi à 8h45 dans Coffee on the Rocks, sur Classic 21 !

Le film consacré au destin d’Elvis Presley est à la hauteur du mythe du King !

Le film est ébouriffant ça, c’est le moins que l’on puisse dire. Petit rappel, c’est le réalisateur Baz Lurhmann aux manettes et sa marque de fabrique c’est du cinéma exubérant, baroque, couplé à un sacré sens du divertissement. Vous avez peut-être vu, du même réalisateur : ''Moulin Rouge'', ''Romeo + Juliette'' ou encore ''Gatsby le magnifique''. Il applique le même savoir-faire à son ''Elvis'' : plus de 2h30 de feu d’artifice flamboyant, un tourbillon d’images parfois trop clinquantes mais terriblement enivrantes, quel spectacle ! Baz Lurhmann a été très malin dans son choix de point de vue pour nous raconter la trajectoire d’Elvis Presley qui est trop dense, trop intense pour se satisfaire d’un seul film qui aurait tout survolé et qui aurait été au final bien frustrant. L’angle d’attaque choisi est de nous raconter le destin d’Elvis à travers les yeux de son manager, le controversé Colonel Parker qui a participé à la création du mythe du King, tout en l’exploitant sans vergogne. Les fans purs et durs seront peut-être déçus de ne pas apprendre grand-chose, que certaines périodes ou pans de la personnalité d’Elvis ne soient pas évoquées, c’est un choix mais qui est assumé comme tel, et ça fonctionne ! Le film fait déjà plus de 2h30. On comprend le côté flamboyant, rythmé et coloré du film, mais où se situe l’émotion au milieu de tout ce côté spectaculaire ? C’est vrai que le traitement d ''Elvis'' comme un objet de pop culture prend beaucoup de place mais le film devient très touchant dans son dernier tiers quand il évoque les failles et les tourments d’un Elvis prisonnier d’une cage dorée. Autre gros point fort du film : le sous-texte politique et social. A travers la trajectoire du King, c’est une l’Amérique raciste et pudibonde qui se dessine, une nation confrontée à l’évolution de ses mœurs. En filigrane, ''Elvis'' nous raconte aussi la création d’une facette déviante du show-business musical qui mena tant d’artistes à leur perte. Un dernier mot sur le casting : un méconnaissable et surtout excellent Tom Hanks dans le rôle du dodu Colonel Parker, et chapeau bas au jeune Austin Butler qui relève le défi de l’incarnation du King haut la main : que ce soit au niveau de la gestuelle que de la voix, il est bluffant ! On va reparler de lui aux Oscar, aucun doute. ''Elvis'' : l’un des grands films immanquables de cette année.

Loading...

Il y a un film d‘horreur qui a également attiré mon attention cette semaine, un thriller psychologique qui sort du lot son titre : ''Black Phone''

L’histoire se déroule dans une petite ville du Colorado dans les années 70 où d’inquiétantes disparitions d’enfants se succèdent… On suit un jeune ado qui n’a pas une vie facile : une maman décédée, un papa alcoolique, du harcèlement à l’école, il va se faire kidnapper et se retrouve tout seul dans un sous-sol où il y a un mystérieux téléphone noir. Je me suis tout de suite dit en voyant le film : ce surnaturel subtil et cette ambiance familiale pesante, les années 70, les personnages finement écrits, on dirait du Stephen King. Et bien justement, ''Black Phone'' est l’adaptation d’une nouvelle du fils de Stephen King : Joe Hill. On n’est pas dans ce registre de film d’épouvante qui nous ferait bêtement sursauter dans notre fauteuil avec des astuces faciles. Ici, il y a de la profondeur, beaucoup d’humanité, des personnages crédibles et attachants. Je souligne aussi la superbe évocation musicale et visuelle des années 70. ''Black Phone'' : un film d’horreur pas comme les autres, un must dans le genre !

Loading...

Plein Ecran

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Cinéma français : les 2 coups de cœur de Cathy Immelen

Plein Écran

Le dernier film percutant des frères Dardenne ou de la science-fiction à la française (oui ça existe) ?

Plein Écran

Articles recommandés pour vous