Jupiler Pro League

Ciranni, dépité après la relégation de Mouscron : "On a débuté la saison après 10 matches, ça nous a coûté cher"

© Tous droits réservés

18 avr. 2021 à 18:44Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Mouscron avait besoin d’un point contre le FC Bruges pour être barragiste. L’Excel a mené et tenait le partage jusqu’à 5 minutes de la fin. Mais les Hurlus ont une nouvelle fois craqué en fin de match. La fois de trop. Ils sont relégués suite à la victoire de Waasland-Beveren à Louvain. "Ça fait chi… pour les joueurs, les supporters, pour tout le monde qui aime ce club", a confié Alessandro Ciranni, le capitaine.

"Il n’y a pas vraiment de mot. On savait que Louvain ne nous ferait pas de cadeau, qu’on devrait aller chercher ce point nous-mêmes. On a bien commencé. Mais on n’a pas pu garder notre avance. Ce n’est pas facile du tout de jouer contre le club. Mais quand tu marques deux fois et que tu atteins deux fois le résultat que tu veux et que tu le laisses filer, je n’ai pas de mot".

"On a débuté la saison après 10 matches, ça nous a coûté cher"

Prendre un point chez le leader, la mission était compliquée. Ciranni est bien conscient que tout ne s’est pas joué ce dimanche. "Ce n’est pas la première fois qu’on perd des points dans les dernières minutes. Il y a eu d’autres matches où on a pris des buts à la fin. Je ne pense pas que l’équipe manquait de qualités. On a débuté la saison après dix matches et cela nous a coûté cher. Après dix matches, on n’avait que 3 points. On a commencé le championnat avec un retard. On était lancé dans une course-poursuite".

Avec cette relégation l’avenir du club est plus que jamais incertain. "Je ne ferai pas de commentaire sur la situation. On aurait dû prendre un point pour sauver notre club, on n’a pas réussi à le faire. Ça fait chi… pour les joueurs, les supporters, pour tout le monde qui aime ce club".

"Les joueurs et le staff, nous sommes responsables, mais ce n’est pas tout"

"C’est un moment difficile pour nous, pour les joueurs, mais surtout pour les supporters et ceux qui font vivre le club. Je suis désolé. Les joueurs et le staff, nous sommes responsables, mais ce n’est pas tout. Il y a plein de raisons à la saison difficile du club, cela dépasse les raisons sportives (salaires non payés, licence, avenir du club incertain, ndlr). Je dois aussi prendre mes responsabilités et dire aux supporters que le scénario a été très particulier depuis le début de la saison. Il faut mettre tous les éléments dans la balance afin d’analyser ce qui est arrivé. On doit prendre le temps de réfléchir à la situation globale pour comprendre ce qui vient de se produire. Tout le club est concerné. C’est ce qu’il faut faire afin de préparer l’avenir" a commenté Jorge Simao, l’entraîneur.

"On a donné le maximum et on a fait tout ce qu’on pouvait… mais ce n’était pas suffisant. On s’est battu jusqu’au bout, le match d’aujourd’hui le prouve encore. On revient à 2-2, mais encore et encore, on encaisse en fin de partie. C’est évident que la relégation ne s’est pas jouée uniquement face à Bruges ce soir. C’est un moment très frustrant pour nous tous
", conclut-il

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous