Cyclisme

Circuit Het Nieuwsblad : Wout van Aert vainqueur en démonstration pour lancer sa saison

Circuit Het Nieuwsblad 2022 : Victoire de Wout van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

26 févr. 2022 à 06:00 - mise à jour 26 févr. 2022 à 15:03Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Quatre mois qu’il n’avait plus couru sur route. 146 jours pour être précis. Wout van Aert a réussi sa rentrée dans le peloton cette saison en s’adjugeant la 77e édition du Circuit Het Nieuwsblad. Une véritable démonstration de la part du champion de Belgique, vainqueur en solitaire après une attaque dévastatrice dans le Bosberg, ultime ascension du jour à 13 km de l’arrivée. Sonny Colbrelli et Greg Van Avermaet complètent le podium.

Il s’agit du 31e succès de la carrière de Van Aert, le deuxième de prestige sur sol belge après son succès à Gand-Wevelgem l’an dernier. Cela faisait 33 ans qu'un coureur en maillot de champion de Belgique ne s'était pas imposé sur la course d'ouverture de la saison belge. Le dernier à y être parvenu était Étienne De Wilde en 1989.

Bien entouré avec Benoot, Colbrelli et Pidcock ont tenté

Tiesj Benoot.
Tiesj Benoot. © Tous droits réservés

Le leader de l’équipe Jumbo-Visma a donc mis tout le monde d’accord alors que certains s’interrogeaient sur son état de forme en cette course de reprise. Son travail en altitude a visiblement porté ses fruits.

Contrairement aux années précédentes, Van Aert a également pu compter sur équipe très solide autour de lui. Nathan Van Hooydonck et Edoardo Affini se sont employés pour boucher les trous avant les moments clés de la course. Tiesj Benoot a ensuite pris le relais pour dynamiter la course dans le Berendries à 30 km de l’arrivée. Un premier coup de fouet qui a permis à Van Aert de revenir sur l’avant de la course où Florian Vermeersch, Loïc Vliegen et Stefan Küng se situaient suite à un joli mouvement d’anticipation à 50 km du but.

Ce joli groupe – qui comprenait également Sonny Colbrelli et Thomas Pidcock – a compté jusqu’à une trentaine de secondes d’avance sur un peloton emmené par une équipe Quick-Step Alpha Vinyl trop souvent à contretemps.

Une attaque solitaire de Benoot à 20 km du but a ensuite désorganisé ce groupe, repris par le peloton au moment d’aborder le Mur de Grammont. Très solide, van Aert a gravi ce mur dans les premières positions, tout en protégeant l’attaque de son équipier Benoot.

Supériorité manifeste et cap sur Paris-Nice

© Tous droits réservés

Le regroupement général s’est produit quelques kilomètres plus loin, juste avant le Bosberg. Dernier mur pavé que van Aert a littéralement agressé, démarrant même dans le replat qui le précédait pour surprendre tous ses adversaires.

Le poissard Victor Campenaerts (chute, crevaison, changement de vélo) a été le seul à tenter de lui résister. En vain. Le Champion de Belgique a basculé en tête avec une belle avance, qu’il a agrandie dans les 12 derniers kilomètres grâce à ses qualités de chronoman.

Clairement supérieur à ses adversaires, Van Aert ne disputera pas Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche. Ni les Strade Bianche le week-end prochain. Il mettra en revanche le cap sur Paris – Nice (06-13 mars)

Loading...

Sur le même sujet

Circuit Het Nieuwsblad : Patrick Lefevere pas content de la partition rendue par son Wolfpack

Cyclisme

Articles recommandés pour vous