Icône représentant un article video.

Cyclisme

Clasica San Sebastian : exploit sensationnel et souvenir impérissable pour Remco Evenepoel

Clasica San Sebastian 2019 : Victoire de Remco Evenepoel

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 juil. 2022 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Romain Langendries

19 ans et demi, l’âge de Remco Evenepoel lorsqu’il remporte la Clasica San Sebastian et marque (déjà) l'histoire du cyclisme. Le 3 août 2019, la pépite belge devient le plus jeune coureur à remporter une course World Tour. D'abord lâché, puis porteur de bidons avant une ascension en solitaire : retour sur son exploit sensationnel au Pays basque.

Remco Evenepoel est un phénomène et ça ne date pas d’hier. Première participation à une classique, première victoire. Le ton est donné. Pourtant, toutes les planètes n’étaient pas alignées ce jour-là pour Remco. Cette victoire, le jeune belge est allé la chercher au bout des tripes.

Son leader, Julian Alaphilippe (lauréat en 2018) abandonne très tôt et Evenepoel est même lâché à 40 kilomètres de l’arrivée par le train Movistar. Il s’accroche, revient dans la descente, se mue en modeste porteur de bidons pour ses équipiers, puis passe à l’attaque avec Toms Skuijns. Les deux coureurs s’échappent et creusent à 50 secondes.

Dans le terrible col l’Alto de Murgil Tortorra (1,9 km à 10,9%), Evenepoel produit son effort prodigieux et dépose sur place son compagnon letton. Il bascule seul en tête, gère son avance sur les neufs derniers kilomètres avant de lever les bras triomphalement. Le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl remporte la 4e victoire de sa carrière pour sa première saison professionnelle. Géant, tout simplement.

Samedi, le Petit Cannibale tentera de réitérer l’exploit sur les routes de ses premières prouesses. Bien entouré par le Wolfpack, une nouvelle victoire serait idéale pour Remco dans sa préparation pour la Vuelta.

Articles recommandés pour vous