Belgique

Climat : Extinction Rebellion veut rendre viral le cri d’alarme du patron de l’ONU

Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, le 28 février 2022.
04 mars 2022 à 09:16Temps de lecture1 min
Par Belga

Le mouvement Extinction Rebellion a mené une action dans la nuit de jeudi à vendredi en placardant des affiches rappelant le message du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterrres à propos du climat, "Delay means Death" ("Postposer c’est mourir"), sur les façades de plusieurs institutions et sièges de partis à Bruxelles, Charleroi, et Gand.

Antonio Guterres s’est exprimé de la sorte en réaction à la publication le 28 février dernier du dernier rapport du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, mettant en garde l’humanité contre l’imminence de la catastrophe écologique. L’idée derrière la campagne d’Extinction Rebellion est que la phrase du secrétaire général de l’ONU devienne virale.

L’action va s’étendre dans les jours à venir, promet le mouvement qui fera appel aux citoyens de tout le pays pour qu’ils aident à faire passer le message en imprimant eux-mêmes l’affiche et en l’accrochant dans les rues de leurs communes, à l’entrée des gares, sur des panneaux publicitaires ou aux portes des maisons communales. Extinction Rebellion exhorte aussi les utilisateurs des médias sociaux à utiliser en masse le hashtag #DelayMeansDeath.

Sur le même sujet

Journal télévisé 28/02/2022

Sur le même sujet

L'action des militants d'Extinction Rebellion stoppée "de commun accord" à Gand

Regions Flandre

COP26 : Extinction Rebellion bloque la rue de la Loi, 238 personnes arrêtées

Articles recommandés pour vous