Environnement

Climat : l'été 2022 le plus chaud jamais enregistré en Europe, selon le service Copernicus

En raison de la sécheresse actuelle, les niveaux des cours d'eau et des rivières d'Europe atteignent des niveaux historiquement bas. Le Rhin le 23 août 2022 à Salmorth, en Allemagne.

© 2022 Thierry Monasse

08 sept. 2022 à 09:53Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par M. Allo

L'été (juin-août) 2022, marqué par plusieurs canicules et une grave sécheresse liées au réchauffement climatique, a été le plus chaud jamais enregistré en Europe, a indiqué jeudi le service européen sur le changement climatique Copernicus.

Les températures moyennes ont été "les plus élevées, à la fois pour le mois d'août et l'été entier", dépassant pour les trois mois de 0,4°C celles de 2021, précédent record, a précisé Copernicus dans un communiqué.

Elles ont été "d'environ 1,34°C au-dessus de la moyenne de 1991-2020 pour la saison", ajoute Copernicus.

Pour le seul mois d'août, les températures ont été "de loin les plus hautes" enregistrées, "à 1,72°C au-dessus de la moyenne 1991-2020".

"Une série intense de canicules à travers l'Europe, couplée à des conditions de sécheresse inhabituelles, a conduit à un été d'extrêmes, avec des records en matière de températures, de sécheresse et d'incendies", a souligné dans le communiqué Freja Vamborg, responsable scientifique de l'institut européen.

"La sécheresse et les incendies dans de nombreuses régions d'Europe ont affecté la société et la nature de diverses façons," a-t-elle relevé, rappelant que "le précédent record ne datait que d'un an".

En Belgique, l'Institut royal météorologique (IRM) avait précédemment indiqué que le mois d'août 2022 était le plus chaud jamais observé tandis que l'été 2022 s'est révélé le plus sec depuis 1991.

Sur le même sujet

MTG, Meteosat Troisième Génération, un investissement de plusieurs milliards: la révolution des satellites météorologiques

Sciences et Techno

Les alertes météo sont de plus en plus fréquentes, mais pas toujours confirmées : un excès de prudence de la part de l’IRM ?

Météo

Articles recommandés pour vous