Environnement

Coca-Cola sponsor de la Cop 27 en Egypte au grand dam de Greenpeace

© AFP or licensors

04 oct. 2022 à 10:21 - mise à jour 04 oct. 2022 à 12:32Temps de lecture2 min
Par Lucie Dendooven

La Cop 27, la conférence annuelle de l’ONU sur le climat, aura lieu cette année du 6 au 18 novembre, à Charm El-Sheikh en Égypte. Mais le choix de Coca-Cola comme l’un des sponsors par le gouvernement égyptien soulève de nombreuses critiques parmi les associations environnementales.

Coca-Cola, la plus importante entreprise de pollution de plastique à usage unique

L’ONG environnementale Greenpeace ne décolère pas. Sa porte-parole en Belgique, Carine Thibaut argumente : "ça retire la légitimité de la COP. Comment peut-on discuter de la sortie des énergies fossiles et du changement climatique alors que cette Cop 27 est sponsorisée par Coca-Cola, l’entreprise la plus polluante au monde en plastiques ? Depuis quatre ans, elle est considérée comme la plus importante entreprise de pollution de plastiques à usage unique, partout dans le monde. Or, le plastique est un dérivé du pétrole. Voir le nom de Coca-Cola partout présent dans les conférences de la COP alors que des chefs d’État vont discuter de la sortie des énergies fossiles, pour nous, c’est une contradiction majeure."

Les COP manquent de financement international

Pendant longtemps vice-président du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), le climatologue de l’UCLouvain, Jean-Pascal Van Ypersele, lui, nuance le propos :

"Organiser une COP coûte très cher car il faut une infrastructure et du personnel. Or, l’Égypte vit, actuellement, une profonde crise économique et elle ne peut pas se reposer sur des financements internationaux pour assurer l’organisation. Est-ce que c’est opportun de demander à Coca-Cola ? Évidemment, sur le principe, non. On trouverait indécent de demander à Philip Morris de sponsoriser une réunion de l’Organisation Mondiale de la Santé. C’est évidemment regrettable. Mais si nous nous tournons vers le passé, nous constatons que c’est loin d’être la première fois. À Glasgow, des multinationales liées à l’extraction de combustibles fossiles étaient présentes. Les trois COP organisées en Pologne, étaient sponsorisées par l’industrie du charbon. Nous en revenons toujours au même problème : l’absence de financement international pour assurer la neutralité financière de ces COP."

Coca-Cola s’est engagé à réduire de 25% ses émissions de carbone d’ici 2030

De son côté, la société Coca-Cola nous a répondu sous forme de communiqué : "Notre soutien à la COP27 est pleinement conforme à notre objectif scientifique de réduire les émissions absolues de carbone de 25% d’ici 2030 et à notre ambition de zéro émission carbone d’ici 2050. Les emballages représentent environ 30% de notre empreinte carbone. Nos efforts pour un monde sans déchets et la réduction du carbone vont donc de pair."

L’ONG Greenpeace considère, cependant, le sponsoring de Coca-Cola comme étant du greenwashing. Elle aurait préféré un engagement de la multinationale à réduire ses émissions de carbone de 50% au lieu de 25%. Elle aurait espéré un sponsoring d’entreprises qui ont des politiques environnementales très sérieuses systématiques.

Sur le même thème : Extrait JT (04/10/2022)

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous